Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Age d’or de M. Paul GUIMEZAP : un bâtisseur célébré par les siens

M. Paul GUIMEZAP, bâtisseur inlassable, l’homme travaille sans répit, au point de s’oublier lui-même. Mais fort heureusement, béni depuis le ciel, il jouit sans réserve de l’affection familiale, avec une attention particulière de sa tendre moitié, Mme Martine GUIMEZAP donc l’époux ne jure que par elle. Sûr d’avoir franchi la barre de septuagénaire, la famille proche du Président Fondateur du groupe CEFTI-IUC-PDMD lui a réservé une surprise inédite ce 30 juin 2018 dans une des plus grandes salles de fête de la ville de Douala avec des invités tirés sur le volet parmi les amis intimes de la famille GUIMEZAP.


Paul GUIMEZAP

 

Sous la coordination de Mme GUIMEZAP Martine, un comité d’organisation de cet événement avait été secrètement mis en place depuis plusieurs mois. Me NGUIMEYA Pépin et son équipe avaient ce grand défi de tout faire pour que le Papa à qui la famille voulait témoigner toute sa reconnaissance n’ait vent de rien. Pari réussi car tout était parfait, avec un timing bien respecté. Voilà le couple GUIMEZAP qui arrive au lieu de l’événement comme tous les autres invités, sans que Papa Paul GUIMEZAP n’ait  aucun soupçon. C’est dans la grande salle, au moment où il franchit le seuil de la porte, que le « joyeux anniversaire » a été repris en cœur par toute l’assistance. Dès lors, il a commencé à questionner ses amis, voyant que tous étaient complices.

L’heureux élu du jour a laissé transparaître  une joie sans pareille, du fait de se sentir adoré par sa famille et ses amis venus des quatre coins du monde (Canada, Bénin, Belgique, USA, France, …, et des villes du Cameroun). Sous la houlette de Franklin GUIMEZAP, un documentaire très émouvant a été projeté pour la circonstance, retraçant la vie de Papa Paul GUIMEZAP. Même si ce dernier se découvre à nouveau dans ce documentaire, il n’a pas tari de félicitations à l’endroit de cette équipe qui a parcouru toutes les villes où a séjourné ce dernier (Garoua, Douala, Bafou natal, …), toutefois, il a relevé quelques manquements qui seront modifiés pour parfaire ce chef-d’œuvre de ses enfants.

Mme GUIMEZAP a, à travers une prière de circonstance dite par deux prêtres, renouvelé ses consentements d’amour et de fidélité à son charmant époux. « Si j’avais à refaire, je le referai sans hésitation » a dit Mme GUIMEZAP, alors que ce couple partage déjà plus de 43 ans de vie commune. Papa Paul GUIMEZAP a manqué les mots pour exprimer sa joie et sa gratitude à l’endroit de son épouse, il sait plus que quiconque, que toute réussite dépend beaucoup de la stabilité familiale.

Les enfants GUIMEZAP ont chacun à sa façon, exprimé leur joie, mieux leur fierté d’avoir ce grand bâtisseur humble, mais très rigoureux comme PAPA. D’une même voix, ils ont émis le vœu de voir Papa prendre de temps en temps des vacances car de mémoire, ils ne se souviennent pas depuis leur enfance du jour où ce dernier a pris ses congés. Quand bien même il accepte de les prendre, très rapidement ils se transforment en opportunité d’affaires. À travers le tableau qu’ils lui ont offert pour la circonstance, les enfants GUIMEZAP souhaitent que PAPA fasse prochainement une croisière aux îles Caraïbes en leur honneur.

En signe de reconnaissance et de remerciements, le Pr CHOUKEM Siméon, unique gendre de Papa Paul GUIMEZAP, a honoré ce dernier avec les attributs traditionnels de valeur : une queue de cheval blanche avec un manche spécialement sculptée et décorée, le Nzouh-lekeuh, … Aussi ce fils par alliance de la famille GUIMEZAP n’a pas trouvé les mots justes pour exprimer ce qu’il ressentait du fond du cœur. La longue accolade entre le père et son fils en disait vraiment long.

Tout ému, Papa Paul GUIMEZAP a remercié toute l’assistance pour cette surprise très agréable et a demandé de tout remettre entre les mains du Seigneur, sans qui rien n’aura été possible.

 

Notons qu’en bonne place, trônaient aussi joyeusement les amis de Papa GUIMEZAP de la promotion du Bacc 1970 du Lycée Technique de Douala avec entre autres Joseph Antoine BELL, le Pr. Anaclet FOMETHE, pour ne citer que ces deux illustres personnages. Après un buffet de septuagénaire bien arrosé, l’heureux élu du jour a ouvert la piste de danse et c’est au petit matin que les invités se sont séparés, tout en félicitant l’heureuse initiative de la famille GUIMEZAP, celui de célébrer leur Papa de son vivant, tout en souhaitant encore plus de lauriers à cette famille. 

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Paul GUIMEZAP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires