Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Famille Tezambou Pouh-Nteuh : Le Roi des Bafou, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III, tranche ce vieux procès qui remonte à 1920.

Malgré toutes les considérations et le respect que les Bafou accordent à ce très modeste et humble guide, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III ne ménage aucun effort pour ramener à la raison ses fils et filles en discorde. Il est arrivé à Ntsingbou ce matin du 25 octobre 2015 aux environs de 8 h 50’, alors que les uns et les autres croyaient qu’il ne sera pas à l’heure. Malgré tout il s’est montré très patient, pour attendre que la famille Tezambou Pouh-Nteuh se réunisse pour que la tenue de palabre ait lieu.

 

Il faut noter d’entrée de jeu que depuis son arrivée à Ntsingbou ce jour à 8 h 50’ jusqu’à son départ à 14 h 45, le Roi des Bafou ne s’est pas assis un seul instant. Il était accompagné pour la circonstance par Mo’oh Zo’oh NGOUADJEU Jean, Manfo NGUEGUIM Joseph, Manfo Zogang, Mo’oh Pagang et Fo’o Tchouh. Tous sont restés aussi debout comme le Roi.

Après les plaidoiries et les témoignages des fils et filles de la famille Tezambou, le Roi des Bafou et sa suite ont fait le tour de la concession, des champs de feu Tezambou Pouh-Nteuh et d’une bonne partie quartier Ntsingbou pour constater les différentes mutations qui ont été effectuées au cours du temps. On note que beaucoup de parcelles ont été attribuées aux fils/filles du régent feu JIOTSA Edouard, et d’autres ont été vendues par le successeur de feu Jiotsa Edouard, à savoir feu Kenfack Joseph donc les enfants s’opposaient à la rétrocession du reste des champs et de la concession à Tezambou Pouh-Nteuh Pr Wamba Henri. Il faut signaler que le successeur de Feu Kenfack Joseph, Kenfack Blaise était décédé juste quelques mois après avoir succédé à son père, c’est pour cela que durant cette dernière phase de ce vieux procès qui avait commencé sous le règne de Fo’o Ndong Ngouadjio Jean, on a eu à faire qu’aux sœurs de feu Kenfack Blaise, sa femme, bien que chaque fois présente est restée muette.

A la fin de la visite guidée, on est revenu à la cours de Tezambou Pouh-Nteuh pour la sentence. Le Roi des Bafou et ses assistants se sont retirés une fois de plus au champ, pour délibérer sur ce vieux dossier car il fallait en découdre, tout en préservant la paix et le vivre ensemble dans cette famille. Au sortir de cette délibération et après consultation des deux parties, il ressort que :

-      considérant les débats ouverts entre les membres de la famille Tezambou à la chefferie Bafou lors des tenues de palabres du 07 juin 2015 et du 27 septembre 2015, sous la Présidence de Na’ah-Temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III, assisté de sa cours,

-     considérant le fait que tous sont unanimes sur le fait que le Pr Wamba Henri, qui a succédé à Papa Wamba Fodop Samuel, est le successeur légitime de Tezambou Pouh-Nteuh,

-       considérant le fait que le temps est passé et qu’il est difficile de reprendre tous les biens de Tezambou Pouh-Nteuh pour les remettre à son successeur,

-        considérant les malédictions (« Mé Ndo’oh ») qui sévissent dans cette famille et donc tous ont le souci d’y mettre fin,

-       considérant le fait que malgré tout, les fils/filles de feu Kenfack Joseph ne doivent pas être totalement rejetés,

Le compromis suivant a été adopté par toutes les parties :

-          Que la parcelle qui avait été donnée à Papa Wamba Fodop Samuel à l’époque de Fo’o Ndong Ngouadjio Jean par feu Jiotsa Edouard soit restituée à la famille Kenfack,

-     Que Tezambou Pouh-Nteuh Pr Wamba Henri aide la veuve de feu Kenfack Blaise à construire leur maison familiale sur le terrain que le père de feu Kenfack Blaise lui avait donné et donc Tezambou Pouh-Nteuh Pr Wamba Henri déclare y avoir déjà déposé quelques camion de pierres pour cette cause,

-          Et en fin, que la concession et le reste de terrain de Tezambou Pouh-Nteuh reviennent à son successeur légitime comme il est de droit, chacun ayant déjà eu sa part d’héritage.

Le verdict rendu par le Roi a été fortement salué par le public présent à travers des salves d’applaudissements. Tezambou Pouh-Nteuh Pr Wamba Henri en acceptant douloureusement cette décision a promis de tout mettre en œuvre pour rétablir l’amour et la concorde au sein de cette grande famille. Il a dit en substance « je suis sûr que si c’était mon feu père Wamba Fo’oDop Samuel, il ne devait accepter aucun compris pour jouir de ce qui lui revenait de droit, mais dans le soucis de préserver l’intégrité de la famille et de satisfaire au mieux tout le monde, j’accepte et me soumets à la décision de notre Roi, qui non seulement est investi des pouvoirs traditionnels, mais joue aussi ce rôle d’auxiliaire d’administration ».

Dans la joie d’une paix retrouvée, une photo de famille a été faite devant la concession familiale et d’une même voix ils ont dit au Pr WAMBA Henri « nous t’acceptons comme notre père, notre grand père ou arrière grand père Tezambou Pouh-Nteuh ». En quittant les lieux après le départ du Roi des Bafou et sa suite, les participants prenaient place pour le partage du vin de paix.

Bafou.org en faisant vivre cette tenue de palabre a ses lecteurs voudrait faire comprendre aux uns et aux autres combien le quotidien du Roi des Bafou et de sa cours est aussi pénible, plus de cinq heures debout au nom de la recherche de la paix dans une famille, comme dirait quelqu’un, sans avoir peur du serpent ou de la boue, le Roi a fait le tour des champs. Il y a souvent des procès plus complexes à la chefferie, surtout quand on parle de sorcellerie, et tout cela le Roi des Bafou, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III, est chaque fois en train de chercher les voies et moyens pour ramener la paix dans les familles.

 

Ne dit-on pas que tout pouvoir vient de Dieu ? Na’ah-Temah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III montre à travers les faits qu’il a acquis en 21 ans passés à la chefferie supérieure de 1er degré du groupement Bafou, la maturité que les Bafou attendaient de lui. Nous lui souhaitons tout simplement longue vie !

 T

T

 

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

Tsago

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

 T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

T

Commentaires   

0 #3 CDT.C.R. KONTELIZO 05-11-2015 16:48
Notre profonde et déférente gratitude au Roi des Bafou, FO'OH DONG Victor KANA III qui vient de boucler de la plus belle manière ce procès qui a commencé il y'a près d'un siècle (en 1920).
Mes sincères félicitations au Pr Henri WAMBA TEZAMBOU POUH-TEUH III, FO'OH NTSINGBOU.
Tu prends le bâton de commandement pour rassembler notre grande Famille et continuer l’œuvre de nos ancêtres qui avaient déjà beaucoup contribué au développement du groupement Bafou sur le triple plan territorial, économique et social.
Que Le Seigneur Tout Puissant te bénisse et te guide dans ta lourde et exaltante mission.
Cdt. Charles René KONTELIZO
Citer
0 #2 CDT.C.R. KONTELIZO 05-11-2015 16:45
Notre profonde et déférente gratitude au Roi des Bafou, FO'OH NDONG Victor KANA III qui vient de boucler de la plus belle manière ce procès qui a commencé il y'a près d'un siècle (en 1920).
Mes sincères félicitations au Pr Henri WAMBA TEZAMBOU POUH-TEUH III, FO'OH NTSINGBOU.
Tu prends le bâton de commandement pour rassembler notre grande Famille et continuer l’œuvre de nos ancêtres qui avaient déjà beaucoup contribué au développement du groupement Bafou sur le triple plan territorial, économique et social.
Que Le Seigneur Tout Puissant te bénisse et te guide dans ta lourde et exaltante mission.
Cdt. Charles René KONTELIZO
Citer
0 #1 anonyme 04-11-2015 13:51
.Longue vie mille fois à notre Roi car le traitement définitif de ce conflit montre son amour pour la paix dans son Groupement.Ma grand mère que je porte le nom était fille de Teizambou et ns a raconté comment les méchants ont détourné la succession de son père et disait :*même dans 100ans,Le vrai successeur de mon père sera investi*.voilà qu à presque bientôt 100ans,cela s'est arrangé. Comme l'actuel Teizambou l'a si bien dit,si son père vivait encore il aurait refusé ce compromis .Avec raison!l'humiliation était trop forte.Félicitations fo'o tsingbou. tu es l'actuel grand père.rassemble tout le monde,pardonne tout,l'union faisant la force ,nous ferons la grande sous-chefferie que teizambou pouh teuh a rêvé.
Pour ceux qui détournent les testaments,faites attention.Ceux qui avaient fait ça sont mal morts à cause des malédictions.merci bafou.org debien publier cet exemple qui servira de leçon afin qu'une fois qu'on dise PLUS JAMAIS CELA A BAFOU.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires