Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Tsingbeu : la résolution définitive de ce vieux conflit serait-elle imminente ?

Depuis 1992, le village Tsingbeu dans le groupement Bafou avait à nouveau perdu la sérénité, l’unité et la concorde qui caractérisaient ses fils  et filles. Depuis lors ils ont tour à tour reçu 11 descentes des différents préfets du département de la Menoua, plusieurs notes administratives et traditionnelles ont été observées, jusqu’à la mort de S.M. KENHAGO Robert il y a environ deux mois, la résolution de ce conflit centenaire était encore pendante. D’un côté la famille de S.M. Fo’o Tsalah Dr METANGMO Pierre Marie réclame que lui soit restituée la chefferie de ce village car s’estimant être de la lignée légitime, de l’autre la famille régnante ayant à sa tête S.M. KENHAGO Robert n’entend céder le moindre centimètre de ce territoire sur lequel son père y a trôné pendant plusieurs décennies avant de lui passer le témoin à sa mort. Il faut dire que S.M. KENAHGO Robert avant sa mort totalise 64 ans de règne.

 

Le 05 août 2020, il était prévu une descente du Préfet de la Menoua, à l’effet de statuer définitivement sur ce problème, pour dire si la descendance S.M. KENHAGO Robert va continuer à assumer le trône de ce village où bien la chefferie devait être transmise à la famille de S.M. Fo’o Tsalah Dr METANGMO Pierre Marie. Très tôt ce matin, alors que les fils et les filles de Tsingbeu affluaient de toutes les villes du Cameroun pour attendre l’arrivée du Préfet à 14 heures, le Président du Comité de Développement du village Tsingbeu (côté de S.M. KENHAGO Robert), M. MOMO, à réuni les personnes présentes pour les informer que le « Préfet avait déjà tranché » et que sa descente n’aura plus lieu. Il a immédiatement procédé à la lecture de la décision préfectorale portant règlement de ce litige. Ce document de trois pages (voir ci-dessous) a été lu du début à la fin par le Président du Comité de Développement de Tsingbeu. Une lecture ponctuée par les youyous des populations qui affluaient de tout bord.

Il faut noter à la fin de ce document que le problème n’a pas été tranché, l’administration s’est dédouanée en renvoyant la résolution du problème aux notabilités coutumières de Ntsingbeu : « (2) Il appartiendra dès lors aux notabilités coutumières de Ntsingbeu de se prononcer, de façon nette, claire, et définitive, suivant les us et coutumes de leur village et devant leurs peuples, si le poste devrait revenir à Dr Pierre-Marie METANGMO, petit-fils du chef KEMVOU, ou continuer dans la lignée de Chef KENHAGO Robert. »

 

En s’en tenant à cette dernière close, le suspense sera définitivement levé au moment de la désignation du nouveau chef après les obsèques du patriarche S.M. KENHAGO Robert. Tout autre texte des autorités semblerait distraire tout simplement les populations. La visite du Roi des Bafou à la chefferie Ntsingbeu est venue reconforter le camp du feu chef S.M. KENHAGO Robert, car, même si rien n’est encore garanti, cette visite donne de voir qu’ils ont le soutien de la plus haute autorité traditionnelle du groupement Bafou.

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Tsingbeu

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires