Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Fo'o Tsop Lepoh est mort vive Fo'o Tsop Lepoh

Lepoh

C’est au carrefour de la civilisation occidentale et africaine que se sont déroulées les obsèques de S.M. Fo’o Tsop Lepoh MOTA Richard du 26 Juin au 12 Juillet 2014 à Douala et à Lepoh (Bafou).

Alors que S.M. Fo’o Tsop Lepoh MOTA Richard venait de se faire introniser un mois avant comme chef du village Lepoh dans le groupement Bafou, il n’a pas eu le temps de dire merci aux invités de ce 24 Mai 2014 où cet administrateur civile de rang exceptionnel faisait ce qu’on a considéré comme ‘’ses adieux’’ à son peuple et à ses amis et connaissances.

Avec sa double casquette de haut commis de l’Etat et de chef traditionnel, les obsèques du Préfet honoraire du Wouri ont suscité la curiosité de beaucoup de personnes, en raison des us et coutumes Bamiléké. En effet, le corps d’un chef ne doit être vu que par les initiés qui procèdent aussitôt à l’enterrement dès le constat de son décès. Par ailleurs, pour le Grand Officier de l’Ordre National de la Valeur, qu’il a été, certains se seraient attendus à des obsèques avec les honneurs militaires. A contrario, le corps du Chef de 3e degré du village Lepoh a séjourné à la morgue de l’hôpital militaire de Douala jusqu’au 10 Juillet où on y a assisté à la mise en bière, en présence du Préfet du Wouri accompagné pour la circonstance d’une forte délégation des autorités administratives de ce département.

L’arrivée de la dépouille à Lepoh

Le vendredi matin, dès l’arrivée au village de la dépouille de S.M. Fo’o Tsop Lepoh MOTA Richard, le décor traditionnel s’est aussitôt installé. Malgré le brouillard qui rendait la visibilité difficile à plus de dix mètres de soi, les notables de Lepoh, sous instruction du Roi des Bafou, Na’a-Tema’ah Fo’o Ndong Megang Victor KANA III, ont fait valoir la tradition. Dans la grande cours de la chefferie Lepoh, on a assisté aux longues files lors des descentes des différentes délégations. Deux descentes ont particulièrement attiré l’attention par leur groupe de danse : celle de S.M. Fo’o Wetnouh (grand-père du défunt) et celle de S.E. Fozang Menguem DONTSOP Paul (ami intime du défunt).

La journée du 12 Juillet 2014

Contrairement à la cérémonie d’intronisation du défunt où la famille Fo’o Tsop Lepoh s’était mobilisée sous la coordination de Manfo Sa’agong TSING Nestor, l’organisation des obsèques de ce dernier a été coordonnée par les descendants du défunt avec l’assistance de quelques relations. L’inhumation précédée des témoignages s’est déroulée dans le caveau familial. Des témoignages poignants autour du cercueil recouvert du tissu traditionnel « Ezouh lekeuh » ont connu le passage des membres de la famille et quelques personnalités. De l’ancien ministre d’Etat S.M. Fozang Menguem DONTSOP Paul au Préfet de la Menoua M. Mache Njouonwet Joseph Bertrand en passant entre autres par MOTA TSOPBENG Blaise Pascal, le Roi des Bafou, Le gouverneur de la région de l’Adamaoua ABAKAR AHAMAT un des fils adoptif du défunt, Manfo Sa’agong TSINGA Nestor, Fo’o Wouh-Ndzuing Tegni TONFACK David, chacun a suivant la relation qui le lie au défunt fait l’éloge de ce dernier. Monsieur ABAKAR AHAMAT a insisté sur le fait que son témoignage était d’autant important que ce dernier n’est pas de la famille et a connu le défunt dans le cadre professionnel. Tellement le Préfet MOTA Richard l’a marqué au point qu’il lui a consacré un chapitre dans son livre autobiographique dont il a lu quelques feuilles pour illustrer son témoignage.

A la fin de ce rituel et après le tour de lamentation suivant l’inhumation, la famille s’est réunie dans le grand salon de la concession arrière pour la désignation du nouveau chef. En présence du Sous-préfet de Nkong-Ni Monsieur FOFIE MBOUEDIA Christophe, du Roi des Bafou, du Ministre d’Etat S.M. Fozang Menguem DONTSOP Paul et du notaire de la famille, le testament du défunt a été dépouillé. A la suite de cette réunion, MOTA DONGMO Georges Clément a été désigné successeur du Chef Fo’o Tsop Lepoh avec MOTA FEUDJIO Serges comme Tsuete Fo’o Tsop Lepoh, tandis que MOTA Paul Ernest a été désigné successeur de Monsieur MOTA Richard portant le titre de Assa’a Fo’o Tsop Lepoh.

Par la voix du Sous-préfet de Nkong-Ni, on apprendra que le nouveau chef de 3e degré du village Lepoh est étudiant en Allemagne. Pour les autres, Dr MOTA FEUDJIO Serges est Pharmacien et travaille au Programme National de Lutte Contre le Paludisme au ministère de la Santé et MOTA Paul Ernest est Architecte aux USA.

C’est alors qu’on a suivi les populations de Lepoh dire « le chef est mort, vive le Chef » laissant ainsi place aux différentes collations. Jusqu’à ce que nous quittons les lieux dans la soirée certaines autorités et amis de la famille qui étaient empêchés dans la journée venaient encore réconforter la famille. C’est le cas du gouverneur de la région du Nord-Ouest LELE LAFRIQUE Adolphe et de l’artiste musicien Talla André Marie.

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

 

Journée du Samedi 12 Juillet 2014

 

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Lepoh

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires