Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Célébration du cinquantenaire de Fo’o Melouong DJEUFACK Janvier au trône

Depuis 1964, celui qui aujourd’hui est devenu le chef de 3ème degré du village Melouong avait succédé à Mbie Tchuetefout CHOUDONG Boniface. C’est au début des années 2000 que la chefferie Melouong est créée d’abord par arrêté préfectoral, puis par le Roi des Bafou. Pour célébrer cette longévité à la tête de cette grande famille qui forme le village Melouong, les fils et filles de cette localité, réunis autour de leur Comité de Développement, ont décidé de rendre hommage à leur papa, leur chef, à travers la célébration des cinquante ans de « règne » de S.M. Fo’o Melouong DJEUFACK Janvier, le Samedi 15 Août 2015.

 

Et pour célébrer cet anniversaire, le comité de développement de Melouong (CODEM), créé depuis 1987, a mis les petits plats dans les grands cette année au cours de son traditionnel congrès du village pour la réussite totale de cet événement. La journée du samedi 15 août au village Melouong était articulée ainsi qu’il suit : la mobilisation des populations dès 6 heures pour le cross country couplé à la marche sportive avec la participation des jeunes, des femmes et des hommes de tout âge ; ensuite l’esplanade de la cour de la chefferie a été prise d’assaut par les Megni pour l’exécution de la danse de bénédiction du village « éssi », pour implorer les bénédictions des dieux, afin que cet évènement soit un succès dans l’ensemble, ceci en versant le sel partout dans la cour et en chantant avec l’arbre de paix à la main.

 

Le clou de la cérémonie est marqué par l’arrivée du Sous Prefét de l’Arrondissement de Nkong-Ni, accompagné de l’Honorable MELAGA Odette, aux encablures de 10 heures 40, c’est alors que les populations ont pris d’assaut la cours royale, ainsi que de Fo’o Melouong pour accueillir ses invités de marque. C’était ainsi le lancement de la phase d’apothéose de cette célébration avec d’abord l’exécution de l’Hymne National par les princesses de cette chefferie en francais et en anglais pour le refrain suivi d’un ballet comme intermède.

 M

Dans son mot de bienvenue, le président du CODEM, M. CHOUDONG Norbert, a tenu à remercier tous les membres du CODEM présents au congrès pour les efforts, une fois de plus, consentis pour honorer ce rendez vous de développement économique et culturel du village Melouong. On a retenu entre autre que le CODEM a pour objectif principal, d’orienter, de promouvoir et de coordonner les actions de développement harmonieux du village Melouong, qui est un véritable pôle de développement et une référence dans la pratique de l’agriculture car ses populations ont régulièrement gagné des médailles en or lors des comices agro-pastoraux. Il est revenu sur le bilan financier des activités du CODEM de 2012 à 2015 ainsi que les difficultés rencontrées.

 

A la suite du président du CODEM, on a assisté à la remise des prix aux agriculteurs qui ont participé au comice agropastoral, aux braves filles et fils Melouong qui ont été les plus rapides lors du cross country et enfin des bourses de la fondation Fo’o Melouong aux élèves méritants du village. Le premier prix du comice a été remis à Fo’o Melouong par le Sous Préfet qui présidait cette cérémonie en lieu et place du Préfet de la Ménoua empêché. Les prix remis aux agriculteurs étaient composés de brouettes, pelles, machettes, porte tout, sceaux de 10 et de 15 litres, pioches et pesticides.

 M

Le message de Fo’o Melouong qui devait être lu par son représentant à Yaoundé, M. CHOUDONG Gérard, a été fait par le chef lui-même. Il a commencé par souhaiter la bienvenue à Monsieur le Sous-Préfet et l’Honorable Député Melaga et toute sa suite pour avoir honoré à cette invitation et rassuré les populations que « Sa Majesté le Chef Supérieur n’est pas encore là parce que son agenda est très chargé, mais il sera là ». Il est revenu sur les temps forts de sa vie, en rappelant qu’il a fait 50 ans de régne dans cette chefferie. Et il est très fier de lui parce qu’à tout moment qu’il veut voir une personne, cette personne répond présent. Il déclare je cite « Je suis là aujourd’hui, car lorsque j’étais petit j’étais vôtre et depuis que je suis chef je suis toujours vôtre. Il y a un moment, j’ai été baptisé devant vous et si je deviens sorcier c’est pour aimer mon peuple ». Il demande qu’on ait un œil regardant sur l’éducation des enfants. Et remercie les populations pour ce qu’ils ont fait pour son anniversaire et le développement du village Melouong.

 M

Dans son propos de circonstance, le Sous-Préfet a commencé par excuser l’absence du Préfet du Département de la Ménoua. Il a reconnu les efforts consentis par le comité d’organisation pour la réussite de cette cérémonie, malgré les difficultés rencontrées et sans oublier le retard qui a été observé lors du démarrage de ladite cérémonie. Pour le Chef Terre, cumuler 50 ans au trône c’est une très grande grâce qu’il ne faut pas entendre, il faut le vivre pour croire. Il a reconnu les actions majeures de Fo’o Melouong pendant son mandat à savoir l’hygiène de vie des populations, la protection de l’environnement et la paix qui constituent un levmotiv pour son règne. Il a tenu à rappeler devant le parterre d’invités d’être vigilants contre les attaques de la secte Boko haram qui a changé de mode opératoire. Il a remercié les populations de Melouong pour le soutien qu’il donne à leur Chef et le comité de développement pour l’organisation de cette fête.

 M

Après les discours, la séance de remise des cadeaux par toutes les délégations et les élites du village Melouong a été un moment intense de cette cérémonie, les danses traditionnelles que vous verrez en image n’étaient pas en reste. Sa Majesté Fo’o Ndong Victor Kana III est arrivé dans la chefferie du village Melouong au moment où la grande réception s’effectuait au domicile du Président du Comité d’organisation. Mais, les populations du village Melouong étaient là autour de leur Chef pour accueillir le Chef Supérieur Bafou.

 M

Dans sa prise de parole, il a remercié les populations de Melouong en général et le CODEM en particulier, pour l’organisation de cette cérémonie, il demande que l’amour et la paix règne toujours à Melouong. Il a fini son propos en demandant aux populations de Melouong et de Bafou en général de faire établir leur carte nationale d’identité, et pour ceux qui en ont, d’avoir toujours dans leur poche à chaque sortie de leur domicile car la secte boko haram a changé de mode opératoire on ne sait pas qui est qui.

La visite des stands du mini comice agropastorale par le Chef Terre et sa suite à marquée la fin officielle de cette cérémonie riche en couleur et très capitale pour le peuple Melouong.

 

Nous remarquons que la célébration des années de règne devient une mode pour exprimer la grandeur de son village ou de son groupement. Après les Rois des groupements Bafou et Foto, après les chefs des villages Melekouet, Ntsingbeu, Toulah-Dzizong, Melouong, … à qui le tour ?

 

Interview :

 

Quel est votre sentiment à la fin de cette cérémonie ?

M

Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni : Je suis très satisfait, vous avez vu vous-même la mobilisation des populations du village Melouong, se ranger derrière leur Chef pour fêter ses 50 ans de règne. Ce n’est pas facile, 50 ans passés au trône n’est pas 50 jours, ni 50 mois, il s’agit bien de 5 decennies bien comptées. Je voudrais félicter le comité d’organisation qui a mis les petits plats dans les grands pour qu’on assiste à cette cérémonie, qui a mon avis s’est déroulée dans les bonnes conditions.

Quel message à l’endroit des populations de Melouong ?

Monsieur le Sous-préfet de l’Arrondissement de Nkong-Ni : A l’endroit des vaillantes populations de Melouong, j’ai demandé de se tenir prêt, d’être vigilantes parce que le Cameroun en ce moment est menacé par les bandits de la secte Boko haram, vous savez qu’ils ont changé de mode opératoire, ils agissent maintenant par des attentats kamikases. J’ai demandé aux populations d’être vigilentes car les innocents sont manipulés pour commetre ce genre de forfait. J’ai demandé aux parents de surveiller et d’avoir un œil vigilant sur les enfants et d’organiser les causeries éducatives en vue de sensibiliser les tous petits à la rage de la secte Boko haram. Quant à nous, nous sommes vigilants et nous allons déployer tous les moyens nécessaires pour faire face à cette secte et je dis bien que boko haram ne passera pas par l’Arrondissement de Nkong-Ni.

 

Président du Comité de Développement CHOUDONG Norbert :

M

 

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans ce village ?

Les difficultés que nous avons dans ce village sont essentiellement axées sur l’eau. On pense comment faire pour les produits de contre saison et c’est clair que si on avait des forages ça nous permettra d’avoir l’eau potable et le problème serait en partie résolu. Nous avons aussi un problème de morale, d’étique, il y a certains de nos frères qui se donnent à beaucoup d’excès, c’est pourquoi tout à l’heure j’ai parlé de l’hygiène de vie, c’est vrai on travaille beaucoup, mais ce n’est pas une raison pour boire beaucoup. Nous avons peur des coups de vols chez les voisins, nous ne voudrions pas que ça soit nos frères, on a peur et c’est pourquoi nous décrions les vols car on ne maîtrise plus rien. Il y a aussi un gros problème, le chômage de nos cadres qui ont des diplômes universitaires et qui n’arrivent pas à s’insérer dans la vie active. Au niveau de la base, nous n’arrivons pas à construire les salles de classe. Toutefois, nous sommes contents d’avoir construit un foyer à Yaoundé.

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

 M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

M

Commentaires   

0 #4 teziwoue janvier 15-09-2015 16:17
aziiih melouong weuk
Citer
0 #3 Denise MEGNIGANG 13-09-2015 19:49
Melouong ! Village de culture, village d’agriculture
Melouong ! Village de paix, Terre généreuse
Melouong ! ma terre natale
Ravie de le voir rayonner à travers le monde
Merci à tous ceux qui œuvrent pour le développement de Melouong
Longue vie au peuple Melouong
Longue vie au CODEM
Longue vie à sa majesté Fo’o Melouong.
Citer
0 #2 Denise MEGNIGANG 13-09-2015 19:47
Melouong! Village de culture, village d’agriculture
Melouong ! Village de paix, Terre généreuse
Melouong ! ma terre natale ;
Ravie de le voir rayonner à travers le monde
Merci à tous ceux qui œuvrent pour le développement de Melouong ;
Longue vie au peuple Melouong ;
Longue vie au CODEM ;
Longue vie à sa majesté Fo’o Melouong.
Citer
+2 #1 Mbooh Tejioki 1er 25-08-2015 13:54
Merci aux files et fils de MELOUONG
Merci a sa majesté
Merci aux autorités administrative
Merci aux professeurs
Merci aux docteurs
Merci aux invités
Vive le village Melouong qui l'eut cru?
On l'a toujours dit je cite "UN JOUR IL FERA JOUR"....
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires