Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Interview de Mme DJOUMEJIO Ernestine, Présidente de l’Association Lemoû Bafou des USA

Après les dons envoyés par l’association Lemoû Bafou des USA, distribués lors du Lemoû 2013 et tout récemment leur action en faveur de la lutte contre le COVID 19, Bafou.org s’est approché de la Présidente de cette association dans le but non seulement de la faire mieux connaitre, mais aussi de connaitre leur objectif et les modalités de leur fonctionnement. La Présidente de cette association, Mme DJOUMEJIO Ernestine, étant la personne indiquée, nous partageons ici avec vous ses éclairages.

 

Bonjour Mme DJOUMEJIO Ernestine et merci d’avoir accepté de vous prêter à notre micro. Merci d’ouvrir cette interview en vous présentant vous-même à nos lectrices et lecteurs.

 

Merci à vous, Bafou.org de me prêter votre micro.

Je suis Mme Djoumejio Ernestine, Mah Meffoghap, fille de Ndzinnoh-Bafou, épouse Djio-Bafou. Je suis membre de Lemou Bafou USA depuis sa création en 2011 ou j’ai été tour à tour, Commissaire aux comptes, Trésorière, Vice-présidente chargée de la culture et actuellement Présidente.

 

Qu’est ce qui a motivé à la création de l’Association Lemoû Bafou USA ? Depuis quand cette association a-t-elle un statut légal ?

 

Aux Etats-Unis d’Amérique, avant 2011, il y avait déjà plusieurs fils Bafou adhérant à diverses associations de la Menoua. Mais, voyez-vous, quand l’enfant grandit, il fonde sa propre famille sans cependant oublier la famille mère. Conscients de ce processus naturel, les fils Bafou se sont concertés et ont pris la résolution de mettre sur pied une association. Alors, le 4 juin 2011, est créée l’Association Lemoû Bafou USA. Cette association est légalisée en 2012 avec pour siège social l’État du Maryland.

Toutefois, des associations sœurs peuvent être initiées partout où se trouvent des ressortissants Bafou dans le monde.

 

Quels sont les objectifs de votre association ?

 

Lemoû Bafou USA a pour objectifs :

      Développement culturel des ressortissants Bafou :

      L’apprentissage et la pratique des danses traditionnelles Bafou

      L’enseignement de l’histoire de Bafou

      La promotion de la langue Yemba

      L’intégration de la nouvelle génération dans le processus d’acquisition et de conservation de la culture Bafou.

      L’acquisition et la transposition de la représentation et des valeurs morales traditionnelles Bafou.

      Développement social de la communauté Bafou à travers

      L’appui à l’éducation

      L’appui à la santé

      La protection de l’environnement

      L’entraide et la solidarité.

 

Quelles sont les conditions à remplir pour avoir la qualité de membre ?

 

Peut être membre de Lemoû Bafou USA toute personne originaire du groupement Bafou, toute personne légalement mariée à un ressortissant Bafou, ou tout enfant d’un ressortissant Bafou.

Peut aussi être membre tout sympathisant de Lemoû Bafou USA aspirant à respecter les règles de fonctionnement de cette association.

 

Tout récemment, vous avez été parmi les premiers à voler au secours des populations résidant dans le groupement Bafou, quel était le coût de cette dernière mobilisation ? Comment expliquez-vous cette spontanéité ?

 

Fils et filles Bafou que nous sommes, nous restons toujours à l’écoute de nos populations et c’est dans le volet santé de nos objectifs que Lemoû Bafou USA a cru devoir participer à la réponse contre la COVID-19. C’est donc spontanément et à l’unanimité que nos membres ont décidé de prendre le taureau par les cornes dès la première heure des menaces de la COVID-19. Pour nous, seul le cœur parlait et nous nous sommes dit, l’urgence voulant, qu’il fallait anticiper, être proactifs (Ne dit-on pas chez nous : Quand on voit le ciel s’assombrir, c’est que la pluie s’annonce, il faut donc cueillir sa feuille de bananier avant les hostilités ?).

Vite fait, bien fait, Lemoû Bafou USA a envoyé sur place du matériel pour mesures barrières constitué de 4.000 cache-nez et de 52 cartons de savons pour une rondelette somme de 3.000.000 FCFA (Trois millions de francs CFA). Ceci avec l’aide logistique de M. Donfack Francois, notre membre honoraire résidant au Cameroun.

Sur ce, nous restons infiniment reconnaissants à Sa Majesté Na’ah Temah Fo’o Ndong Victor Kana III pour son leadership éclairé quant à la réalisation de ladite activité. Nous disons aussi merci à toutes les autorités officielles qui ont rehaussé de leur présence ladite cérémonie. Je ne manquerai pas de dire un grand merci aux valeureux membres de Lemoû Bafou USA pour leur sacrifice et leur détermination.

 

Mme la Présidente, certaines mauvaises langues disent que vous avez boycotté la dernière visite du Roi des Bafou au pays de l’oncle Sam l’an dernier. Qu’en était-il exactement ?

Vous dites bien les mauvaises langues. En aucun cas Lemoû Bafou USA ne saurait boycotter la visite d’un roi au USA et plus encore celle de son propre roi, Na’ah Temah Fo’o Ndong Victor Kana III. Nous avons toujours été au-devant de la scène culturelle lors de la visite de tous les rois de notre région et au delà. Prenons l’exemple des visites du roi Foréké, Sa Majesté Djoumessi Wamba III; du roi Foto, sa Majesté Momo Bertrand; du roi Baleveng, sa Majesté Guemegni Gaston, pour n’en citer que quelques uns.

En même temps, le chef Bafou est une personnalité hautement sollicitée et s’il arrivait à passer par les USA, Lemoû Bafou USA négociera son espace et l’utilisera de la plus belle des manières tel que présenté dans la photo en marge. Photo prise effectivement lors de la visite dont vous parlez.

 

Comment appréciez-vous le CODEGBA au sein de votre association ?

Nous apprécions d’office le travail abattu par nos frères du CODEGBA et nous encourageons leur bonne volonté. Lemoû Bafou USA de son côté, a à cœur le développement de notre cher et beau village Bafou. Avec ou sans le Codegba, nous ne lâcherons pas même s’il était préférable que nous nous resserrions les coudes. La seule déconvenue viendrait du fait qu’a Lemoû Bafou USA, nous avons souvent besoin qu’on nous rende des comptes sur nos engagements fussent-ils minimes. Cela est important pour le contexte dans lequel nous vivons. Les partenaires ayant toujours besoin de preuve que les dons sont arrivés à bon port.

En outre, le développement culturel de nos populations aux USA étant l’une des composantes essentielles de nos objectifs, nous nous assurons que nos énergies vont en grande partie dans ce sens.

Compte tenu du manque réel de collaboration, le CODEGBA est perçu comme une simple entité sœur avec laquelle nous négocierons toujours des partenariats en cas de besoin.

 

Quels sont les prochains chantiers de votre association, ou vous attendez seulement des opportunités pour agir ?

Nous n’avons jamais attendu les opportunités pour agir. COVID-19 était une situation exceptionnelle avec nécessité de réaction spontanée, et voyez-vous, Lemoû Bafou USA été aux avant-gardes de l’intervention.

Quant aux projets en chantier, nous travaillons actuellement sur un projet « SPONSOR A CHILD » qui ne tardera pas à voir le jour et dont les contours vous seront dévoilés le moment venu.

 

En 2013 vous avez envoyé une impressionnante quantité de dons qui avaient été distribués lors du Lemoû 2013. Même si vous vous indignez jusqu’à ce jour de n’avoir jamais eu l’accusé de réception, comment avez-vous mobilisé ces dons et quelle en était la composition ?

 

« L’un des temps forts de ce Festival a été, à mon sens, la distribution aux populations, aux représentants des établissements scolaires, des centres de santé et des orphelinats de Bafou, des dons reçus par le CODEGBA de l’association LEMOU BAFOU USA, dont je salue à nouveau l’action envers notre cher et beau groupement Bafou » (Mèfô Ntoeoh-Mbou’ Teufack-Chengui Brigitte Claire née Nguétsop, Présidente du CODEGBA de France).

Y a-t-il une histoire derrière ces dons dont elle parle ? Oh que si. L’histoire est longue. Ce fut un réel parcours du combattant dont voici la description.

Très enthousiastes quant au développement de Bafou, les membres de LEMOU BAFOU USA remuent ciel et terre pour nouer des partenariats avec quelques ONG américaines. Ce travail de titans produit des dons d’une valeur globale de plus de 83.000.000 FCFA (Quatre-vingt-trois millions de francs CFA). Le rêve est très beau, mais il faut affronter une autre réalité : faire parvenir les dons au peuple Bafou.

Il faut dès lors un effort financier dont ne dispose pas la jeune association LEMOU BAFOU USA. Ses membres n’en démordent pas. Ils ont la volonté qu’il faut pour mener à bon port leur projet. Commence alors une quête financière qui se solde par une insuffisance malgré les efforts des uns et des autres. La repartie est à la hauteur de la détermination de ces dignes fils Bafou qui ne pensent qu’à ceux qu’ils ont laissé derrière. C’est alors qu’au sprint final LEMOU BAFOU USA réalise une collecte totale d’environ $8.000.00 (Huit mille dollars USA), soit environ 4.000.000 FCFA (quatre millions de francs CFA) issue des dons de ses membres. (Voir document en attaché).

Le projet peut alors poursuivre son cours. LEMOU BAFOU USA charge un conteneur de 40 pieds, paye pour les frais d’acheminement vers le port de Douala. Il y a dans ce conteneur, entre autres du matériel de santé (lits d’hôpital, étagères et plateaux pour services hospitaliers, tables d’examen pour hôpitaux généraux de référence) ; du matériel scolaire (livres et jouets pour enfants ; livres pour Lycées et Collèges) ; environ 7.000 T-shirts.

A l’arrivée du conteneur à Douala, LEMOU BAFOU USA passe la main au CODEGBA qui doit se charger de la suite du parcours jusqu’à Bafou, puis de la distribution et du magasinage du reste du matériel.  Une bonne partie de ce matériel est distribuée solennellement au Festival « LEMOÛ» 2013. D’où la remarque de la Présidente du CODEGBA de France.

Malheureusement, Cette belle parodie s’arrête là puisque jusqu’à ces jours, nos partenaires qui ont offert au prix de rien tout ce matériel attendent encore qu’un accusé de réception et un rapport de distribution leur parviennent afin qu’éventuellement on puisse rééditer l’éclat. En effet, nos efforts pour obtenir ces simples documents (pourtant si importants !) sont restés lettres mortes auprès de nos frères et sœurs en charge de la réception et de la distribution dudit matériel.

Sur le plan interne, pour garder vive la flamme qui illumine ce parcours brillant, LEMOU BAFOU USA tient des réunions mensuelles qui rappellent sans cesse notre devoir envers notre cher et beau village Bafou. (Voir Facebook : « LEMOU BAFOU USA ».

 

Mme la Présidente merci pour votre disponibilité.

Je vous en prie. C’était un plaisir de nous ouvrir ainsi grâce à l’opportunité à nous offerte par Bafou.org. Du coup nous faisons un appel de cœur a nos frères et sœurs de par les USA, en leur disant que LEMOU BAFOU USA est leur maison, leur famille et qu’ils y seront toujours les bienvenus.

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

 

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Lemoû Bafou des USA

Commentaires   

0 #1 Berthe Ymele Yemefac 29-06-2020 10:28
Great.
I like the concept "sponsor a child".
Hope it shall be done after strong social inquiries. Love you.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires