Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Session ordinaire du conseil municipal de la commune de Nkong-Zem : la sérénité retrouvée

Pendant les sessions du conseil municipal passé, on notait beaucoup de discorde entre les conseillers alors qu’ils faisaient tous partie d’une même chapelle politique. Le 18 août 2016, au cours du conseil de mi-exercice à l’occasion duquel les conseillers ont l’occasion d’évaluer les activités de l’exécutif communal pour l’exercice en cours, on a noté une très grande convivialité pendant la plénière tenue dans la salle des actes de cette commune de 11 h 42’ à 15 h 55’.

L’arrivée de Monsieur le Préfet de la Menoua, M. MACHE NJOUONWET Joseph Bertrand, marquait ainsi le démarrage des travaux de cette session. Après l’exécution de l’hymne national, le Secrétaire Général de la Commune de Nkong-Zem a procédé à la vérification des présences. A la fin de ce point de l’ordre du jour, on note qu’il y a eu 27 présents, 11 procurations, 01 absent et 02 décès. Après le souhait de bienvenue prononcé par Monsieur le Maire NDZOUEBENG Thomas, lecture du P.V de la session de vote du compte administratif a été faite par les soins du Secrétaire Général. Après adoption de ce P.V, c’était au tour des différentes commissions de présenter leur rapport.

A la suite des commissions, le niveau d’exécution du budget au 31 juillet 2016 a été présenté avec le concours du receveur municipal ainsi que les réalisations à cette date par le Maire. Après échanges entre les conseillers, quelques délibérations ont été soumises aux conseillers pour vote par l’exécutif. Sous réserve des amendements apportés à ces différents textes, ces délibérations ont été votées par le conseil.

C’est à ce niveau que le conseil a écouté attentivement le Préfet de la Menoua, M. MACHE NJOUONWET Joseph Bertrand. Dans son propos, il a fait remarquer aux conseillers que cette session du conseil permet à l’organe délibérant d’être mis aux faits des exécutions du plan de campagne 2016. Un peu inquiet de l’attitude de certains conseillers, il a ajouté : « j’espère que les conseillers ont touché du doigt les réalisations, non pas dans les bureaux, mais sur le terrain car à part la commission des grands travaux, le reste a été un peu superficiel dans leur rapport ». Le numéro un de la Menoua les a fait remarquer sur le plan financier que même s’il y a lieu à se féliciter, les chiffres cachent le faible taux de recouvrement des recettes municipales, invitant ainsi les conseillers à la sensibilisation sur le terrain, surtout que beaucoup de réalisations ont été faites, a-t-il ajouté.

Le Maire NDZOUEBENG Thomas dans son mot de fin a remercié particulièrement l’Hon. MELAGA Odette « dont la présence témoigne s’il en était encore besoin la synergie qui existe désormais entre l’exécutif communal et le législatif ». Il n’a pas manqué de magnifier l’encadrement de Monsieur le Préfet sans qui, nous nous en doutons, cette synergie n’aura pas été possible. Pour terminer, le Maire a remercié les conseillers pour leur soutien et avec qui il a fait de l’amélioration de l’accès à l’eau potable une priorité.

Dans l’ensemble, il faut dire que le secrétariat avait très bien préparé cette assise car chaque conseiller avait tous les documents de travail dans une chemise, la salle du conseil encore plus propre et attrayante. Alors qu’ils pouvaient mourir de soif la dernière fois, toutes les dispositions étaient prises cette fois-ci. En même temps qu’on tire un coup de chapeau à l’exécutif actuel pour tous les efforts, on doit reconnaitre l’action des autorités administratives avec au premier rang Monsieur le Préfet de la Menoua dans l’encadrement de ces conseillers, car nul n’était son expérience avérée et son charisme personnel, le désordre allait sans nul doute envahir ce conseil. A partir du moment où la volonté y est, il reste aux populations d’être exigeantes sur la qualité des travaux, car chacun devrait jouer son rôle pour le développement durable de cette jeune commune.

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

S.M. Fo’o Ndong Victor KANA III (Chef supérieur de 1er degré du groupement Bafou)

et

S.M. NGUAMENI Gaston (Chef supérieur de 2ème degré du groupement Baleveng)

Nkong-Zem

Nkong-Zem

 Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Nkong-Zem

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires