Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Histoire de la famille Tezambou Pouh-Nteuh : La leçon de Menkem Djieuh au Pr WAMBA Henri

Quel gâchis ! Quelle précipitation ! Quelle super culture du moi !

J’ai fait la connaissance de cette histoire par le canal d’un ami qui m’en a apporté une copie tirée du Net. Un terrible sentiment d’anxiété m’a aussitôt gagné car je brûlais d’envie de la parcourir en un laps de temps pour découvrir la quintessence du message.

Fera-t-il grandir ma connaissance de notre histoire ? Que non ! Du premier au dernier paragraphe de criardes contre-vérités cousues de fil blanc s’étalent à ma vue, rendant sa lecture indigeste.

A la fin, je me suis senti avoir raison car certaines personnes ont, sans flagornerie, ouvert une brèche pour une critique dans laquelle je refuse de m’enfoncer.

Seulement, je ne peux pas m’empêcher de me poser quelques-unes des questions qui me taraudent l’esprit et surtout qui s’entrechoquent.

1-   Voici bientôt huit ans que le professeur Wamba Henri a pris la succession de la grande famille Tezambou. Pourquoi n’a-t-il jamais convoqué l’assemblée générale des descendants Tezambou dont il est désormais le chef ?

2-   N’a-t-il jamais compris qu’il a entre les mains le bâton de commandement d’une vaste famille et non d’un clan ?

3-  Sait-il que cette rencontre allait l’aider à connaitre tous ses enfants et qu’entre eux ils puissent se connaitre ?

4-  Pourquoi n’a-t-il pas pris son mal en patience pour d’abord réunir ses enfants, solliciter leurs diverses contributions pour la confection de l’histoire de la famille ?

5-   Comment a-t-il pu croire qu’il est l’unique détenteur de l’histoire ? Que dis-je d’une histoire ?

6-  Pourquoi a-t-il choisi de placarder cette histoire dans la rue au lieu de choisir la consultation pour d’éventuelles corrections ?

7-   Comment a-t-il oublié que le monde est un carrefour du donner et du recevoir et qu’il peut apprendre d’un plus petit que lui ?

8-  N’y a-t-il pas dans son geste une intention inavouée ?

9-  Si tel est le cas, a-t-il su qu’il a fait de l’auto-flagellation ?

Pour ma part, je n’ai aucune intention de mettre notre histoire dans la rue. Je souhaite seulement qu’avec humilité, sans aucune honte bue, qu’il convoque une assemblée générale de tous les descendants Tezambou Pouh.Nteuh, au cours de laquelle il trouvera le bonheur et l’honneur d’être parmi ses enfants, père de grands enfants, qui lui donnent tout le respect dû. Il pourra à cette occasion, solliciter la contribution de tous ceux qui le peuvent pour la rédaction de l’histoire, la vraie, tout au moins celle qui est le plus proche possible de la réalité. Nous attendons de tous nos vœux la rédaction du Tome II de notre histoire. L’oralité de notre histoire la rend sujette aux oublis ou aux ajouts.

Je voudrais qu’on tienne hors de moi toute idée de polémique ou de critique inutile. Au contraire, je souhaite voir celui qui incarnera désormais la chefferie Tsingbou être un rassembleur, celui que nous attendons depuis et non un chef de clan combattant un tel autre clan ; un chef qui ne sème point la zizanie dans ses propres rangs, un chef qui ne monte pas sur un piédestal pour voir sous ses pieds des nains en quête de leur pitance.

 

Je souhaite voir le professeur Wamba Henri sortir des serres de toute une horde de gueux qui tournent autour de lui, l’inondant de mensonges et de louanges pour l’empêcher de voir tout son entourage, l’empêcher d’être, lui même. Oui, je veux qu’il sache, comme il l’a écrit lui même, qu’il est le père de grands enfants, enfants de cœur et de raison, qui attendent seulement qu’il leur tende les mains. Nous sommes rendus au dernier virage et je l’invite à méditer et, pourquoi pas, faire sienne cette maxime : « Pour grands que soient les rois, ils ne sont que ce que nous sommes... » Ils vont tous de la vie a la mort. 

N

Commentaires   

-1 #23 PIERRE NGUEABOU 16-08-2015 11:54
Je souhaiterais que les internautes de Bafou.org cesse de prendre cette tribune pour un carrefour où il faut venir montrer son niveau intellectuel. les Bafous sont des très gros intellectuels cela ce sait dans le monde entier. Si non: n'êtes vous pas les "états unis de la MEnoua????". Le professeur a fait un travail similaire à celui de son grand père ou arrière grand père "pouh nteuh" et qu'il faut vraiment saluer avec tous les honneurs.
A mon humble avis il est important que celui qui peut ajouter quelque chose pour compléter ce travail ou même initier quelque chose de pareil le fasse et celui qui n'a rien à dire dans ce sens ferme sa bouche.
Je convoque la vigilance de la direction de bafou.org afin qu'elle puisse éviter que ce site qui nous est si cher ne se transforme en carrefour d'injures
Citer
+1 #22 GMT 12-08-2015 08:58
Ces Commentaires sont plaisants. Merci Mefogang pour votre réaction. Je propose à Sabine et à Marceline de bien lire votre texte. Se vider la tête avant de lire; c'est à dire sans préconçues. Lire aussi entre les lignes.Comprendre aussi qu'il est question ici de donner une opinion sur un sujet, et non proférer des injures ou comparaitre des titres. Je n'ai pas besoin d'appartenir à une des familles pour participer!
Citer
0 #21 Mefogang 12-08-2015 08:00
Madame Mekemjioh Sabine
je constate avec flatterie que tu as plutôt bien assimilé tes leçons de grammaires qui t'ont été enseignées par des instituteurs que tu as la maladresse aujourd'hui de croire qu'ils sont de vulgaires minables. laissez moi vous dire Madame que l'instituteur peut donner sans risque de se tromper la leçon à qui à l'humilité de l'écouter même à un imminent professeur comme vous le dite avez hauteur. ce professeur doit justement ce titre à l'instituteur et à vous ma très chère dame un enfant n'est jamais assez grand pour recevoir les leçons de sa mère ton imminent professeur restera à jamais l'élèves de l'instituteur. je n'irai pas jusqu'à vous demandez de présenter vos excuses à monsieur l'instituteur parce que je constate que vous avez assimilé votre leçon de grammaire mais pas celle de Education Morale
Citer
0 #20 Mefogang 12-08-2015 07:47
Monsieur Janvier Tesiwoue si devant une publication tu ne trouves rien à dire pour construire tu te tais. Bafou.org c'est une tribune tu voulais en apprendre quoi il apporte aux Bafou plus que ton esprit critique ne peux comprendre
Citer
0 #19 Mégni Marcelline 11-08-2015 15:15
Mon cher GMT commencez par expliquer votre nom avant de vous designer, si vous faites ou non, parti de cette famille là, vous qui croyez que Sabine a pris position sur le sujet sans le maitriser.
Papa Menkem quant a vous, vous venez de le démontrer a travers votre message a Sabine, ce qu'est un instituteur, que vous êtes exactement le contraire de ce que vous y décrivez. La preuve, votre réplique sur votre propre histoire, écrite par votre frère le professeur Henri Wamba. Vous invitez Mo’oh Lekouet a venir ici dire quoi? Nous apprendre que Menkem Djieuh est différent de Nguemdzi Léonard et que Nguemdzi Léonard ne signifie pas Menkem Djieuh. Pour ressembler a un français, vous avez du verbe et surtout une peau très blanche. ta "queue entre les jambes", elle nous servirait mieux a la maison qu'a la place publique.
Citer
0 #18 GMT 11-08-2015 11:43
Merci père. vous avez dit dis en d'autres termes "plus précis et concis" ce que j'ai dis il y a quelques jours dont j'attends toujours la publication. maintenant qu'elle a pris position sur un sujet sans le maitriser, que Sabine prenne son courage pour se corriger, ou bien organiser ce débat. "soyons humbles dans la vie"
Citer
0 #17 Menkem Djeuh Nguemdz 10-08-2015 19:37
(suite) Quant à cette brave dame Mekemdjio Sabine qui, pour mériter quelque prébende croit qu’un instituteur est un renégat. Elle ne le savait pas, je l’invite à retenir qu’un instituteur est à la société tout entière ce qu’est la fondation pour un édifice. Plus elle est solide, plus l’édifice est haut et mieux il est résistant. Qui ne doit pas à l’instituteur ? Le Président de la République, l’ingénieur, le médecin, l’agrégé et bien sur la brave dame. Je lui donne un conseil : cultiver le jardin qui est devant sa porte au lieu de compter les arbres qui sont derrière la colline. Qu’elle apprenne à s’occuper de ses patates, à ne pas s’immixer dans les affaires d’une famille.je l’invite à organiser un débat sur la place publique avec moi. J’ai seulement peur qu’elle ne rentre la queue entre les jambes.
Citer
0 #16 Menkem Djeuh Nguemdz 10-08-2015 19:36
Rectificatif
Au sujet de l’histoire de Tezambou Pouhteuh écrite et mise en ligne par le Pr Wamba Henri. Dans mon papier remis à Mo’oh Lekouet Donkeng Cosmas, il n’était point question de leçon mais plutôt de « point de vue » de Menkem Djeuh Nguemdzi. Dommage, Mo’oh Lekouet, par mesquinerie a cru devoir changer mon mot par le sien. Son mot « leçon » ne sera jamais un détonateur d’une guerre entre le Pr Wamba Henri et moi. J’invite Mo’oh Lekouet à reconnaître par écrit sa forfaiture pour me disculper de tout malentendu. J’espère qu’il saura être honnête.
Citer
+1 #15 PIERRE NGUEABOU 10-08-2015 09:17
Les bafous aiment blaguer là où il ne faut pas.
1) nous devons louer le génie de bafou.org
2) saluer le mérite ou le courage de celui qui a pensé à faire revivre l'histoire de sa famille. les fils de cette famille ne comprennent-ils pas que les non-bafous ou ceux qui n'ont aucune trace de l'histoire de leurs familles les envient????
a mon avis, tout fils de cette famille qui a un détail devrait l'ajouter à cette grande oeuvre déjà entreprise. ne critiquez pas pour après dire que l'auteur a dit pouh.nteuh au lieu de lion
Citer
-1 #14 Eric NOUPOUWO 07-08-2015 18:37
Je pense que le prof Wamba a eu le mérite d'écrire les premières pages de l'histoire de cette famille. Le plus important c'est de commencer. Cela ne signifie pas qu'il a tout dit, d'ailleurs entant que chercheur, il se doit de ne pas être fermé à le critique. Le patriarche Menkem Chie est tout à fait libre de compléter ou de corriger la version du prof sans que cela ne soit perçu comme un pêché. Le fait pour le prof Wamba de ne pas réunir sa famille est un problème tout à fait différent à mon sens...
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires