Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Dîner-débat organisé par Bafou.org : le choc des idées

A l’initiative de l’équipe de rédaction du journal en ligne Bafou.org, un dîner-débat inédit a été organisé au foyer Nzinkop de Yaoundé le 29 avril 2017 sous la supervision du Roi des Bafou, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Victor KANA III. Avec tact et maestria, le Professeur Bernard Raymond GUIMDO DONGMO a su manager le comité d’organisation qu’il présidait, mieux encore, a modéré les échanges ce soir en grand maître de la pensée. Les invités ont répondu présent en quantité et en qualité, ce qui a donné une soirée très riche en échange avec un niveau très élevé, imposant au modérateur à refaire chaque fois une synthèse pour permettre aux uns et aux autres d’être dans le bain. De 19 h à 01 h du matin, les participants étaient prêts à continuer avec ce débat qui du reste touchait un point assez sensible : « la spiritualité en pays Bamiléké ».

 

Bafou.org

 

Professeur Bernard Raymond GUIMDO DONGMO Bernard Raymond

Cette soirée a commencé par une animation culturelle des grands jours avec au podium quatre groupes de danse traditionnelle : Ndedong Menkem Téssa’a, Ako’oh Zang des femmes chefferie Bafou de Yaoundé, Ntioh Menglah de Yaoundé et Megassa Tsingfou de Yaoundé. Ces groupes ont rivalisé d’adresse, attirant ainsi l’attention de tous les passants dans la zone. Il faut déjà saluer la forte implication de la Présidente des Femmes Bafou de Yaoundé, Mme TANKE Madeleine qui a su organiser avec brio cette articulation du jour.

Bafou.org

 

 Soufo KENFACK Victor

 

Après cette phase, les invités ont confortablement pris place dans les deux salles de ce somptueux foyer Nzinkop qui affiche fière allure, avec son dispositif flambant neuf, une climatisation de salle bien réussie. Le mot de bienvenue du Président du Comité d’Organisation de ce Dîner-Débat, le Pr GUIMDO DONGMO, a ainsi planté le décor. Soufo KENFACK Victor dans sa posture de Président du Comité provisoire de gestion de la communauté Bafou à Yaoundé a dans son mot de circonstance saluer le dévouement de l’équipe de rédaction de Bafou.org que dirige avec tact et bonheur M. NGUEZET Guy Mathurin.

Bafou.org

 

Le Père Barthélémy Patrice YOMI, prêtre spiritain de la paroisse de Kong à Essos – Yaoundé

Ces civilités d’usage annonçaient le début des échanges, à travers les exposés, on a compris que chaque exposant avait pris très au sérieux le thème qui lui était alloué. Le Père Barthélémy Patrice YOMI, prêtre spiritain de la paroisse de Kong à Essos – Yaoundé, a ouvert le bal des exposés le sous-thème : « L’église et la tradition : Complémentarité ou opposition ? ». En s’appuyant sur le culte des crânes, le prêtre relève une subjectivité incongrue de ce culte. Il se demande s’il est possible qu’une personne de son vivant soit incapable de faire quelque chose et devient subitement fort après sa mort au point d’offrir tout ce qu’on lui demande à travers son crâne ? Il termine par ces mots : « Enfin, que la mort ou mieux encore les morts ne soient plus pour nous source de peur car de par ton baptême, tu es prêtre, prophète et roi et en guise de cela tu as autorité sur tout ce qui est. Si nous vainquons cette peur injustifiée des morts, alors notre conviction au culte des crânes perdrait aussi son sens et sa valeur profonde. Nos ancêtres ont plus besoin de nos prières et non plus de nos cultes contingents. »

Bafou.org

 

Professeur NOUMI Emmanuel, Prince Batoufam, Enseignant chercheur à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé

A la suite du prêtre et pour le même sous thème, le Professeur NOUMI Emmanuel, Prince Batoufam, Enseignant chercheur à l’Ecole Normale Supérieure de Yaoundé, dans une démarche pédagogique démontre qu’on ne doit même pas parler de complémentarité ou d’opposition entre l’église et nos traditions. Avec des schémas à l’appui, il présente « les piliers du spiritualisme bamiléké », comment le bamiléké conçoit et vit dans la nature. Pour terminer le Pr NOUMI a dit : « La tradition Bamiléké n’est ni contradictoire, ni complémentaire à la tradition judéo-chrétienne introduite par la colonisation. Elle est de loin antérieure à la récente qui n’a que 2000 ans et qui lui est parallèle ».

Bafou.org

Atsiapouo Tedonzang AZAMBOU DONGMO Laurent Roger

Atsiapouo Tedonzang AZAMBOU DONGMO Laurent Roger avec la collaboration de Mo’o Zo’o NGOUADJEU Jean, se sont appesantis sur le deuxième sous-thème : « L’autorité spirituelle traditionnelle et son rôle ». Ils ont battu en brèche le rôle de l’autorité spirituelle en présentant la structure des officiants lors des cultes traditionnels. Le gros de leur exposé portait en fait sur le premier sous-thème et particulièrement entre l’église catholique et nos traditions. Avec des photos à l’appui, Atsiapouo Tedonzang AZAMBOU DONGMO a démontré que : « Le prêtre et sa hiérarchie ecclésiale (catholique notamment) est le représentant d’une tradition institutionnalisée qui a choisi une démarche particulière de recherche du chemin menant vers le Père. Les chefs de famille bamiléké, les notables etc. sont les représentants d’une tradition qui a choisi une autre démarche de recherche du même chemin, comme bien d’autres peuples ont fait à travers le monde bien d’autres choix ».

Dans le deuxième thème, Dr MOUAFO Bélise et Mme DONFACK Jeanne épse KITIO ont, non seulement présenté « La place de la femme dans la tradition en pays Bamiléké : le cas du Groupement Bafou », mais beaucoup plus, elles se sont constituées en défenseur du genre dans le système organisationnel de la société traditionnelle Bamiléké.

Bafou.org

Moho Lekouet DONKENG Cosmas (au micro)

 

Moho Lekouet DONKENG Cosmas viendra clôturer les exposés avec celui portant sur « Bafou.org comme vecteur de la promotion culturelle et du développement », avec statistique à l’appui Moho Lekouet montre que Bafou.org Contribue directement à la promotion culturelle et surtout au développement de Bafou. Le débat était houleux, chaque intervenant voulant faire valoir son point de vue.

Bafou.org

le Roi des Bafou, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Victor KANA III

Dans son mot de circonstance, le Roi des Bafou, Na’ah-Temah Fo’o Ndong Victor KANA III, a longuement félicité et encouragé le Directeur de Publication de Bafou.org, M. NGUEZET Guy Mathurin, pour son dynamisme et son endurance dans ce projet qui prend progressivement corps. Le Maire de la Commune de Nkong-Zem, M. NDZOUEBENG Thomas n’a pas tari d’éloge à l’endroit de Bafou.org et de son DP, pour lui Bafou.org fait non seulement la joie de Bafou, mais de la commune de Nkong-Zem par la qualité de ces articles.

Bafou.org

Mme TANKE Madeleine

L’art culinaire n’était pas en reste, le buffet était meublé des mets traditionnels minutieusement concoctés par les femmes Bafou sous la houlette de Mme TENKE Madeleine. Faisaient partie de ses mets : Nzuing Metéta, éguessang melioh (Tenue militaire), Metéta cheueh (Pomme pilé), Macabo pilé et Nkéguièh Nzap (Banne légume), énguessang cho’oh.

Bafou.org

 

Moho Kouemelock NGUENANG Salomon, Mèfo Tedonvouh AGOKENG Cécile, Na'ah-temah Fo'o Ndong, Ma'a Nzemeih KOGEDI Nicole Solange et Guy Mathurin NGUEZET

L’un des points importants de cette journée qui sera développé dans notre prochain article aura été celui des remerciements. ……. à suivre.

Cliquez sur les liens ci-après pour vivre cette soirée en vidéo (aussi dans YouTube) :

Bafou.org, vidéo Dîner-Débat du 29 avril 2017 à Yaoundé : DVD 1

Bafou.org, vidéo Dîner-Débat du 29 avril 2017 à Yaoundé : DVD 2

 

Bafou.org, vidéo Dîner-Débat du 29 avril 2017 à Yaoundé : DVD 3

Bafou.org, vidéo Dîner-Débat du 29 avril 2017 à Yaoundé : DVD 4

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

 Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Bafou.org

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires