Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Congrès extraordinaire JESCOBA

JESCABA JEUNESSE ESTUDIANTINE ET SCOLAIRE BAFOU

DU 24 AU 25 SEPTEMBRE 2011 A BAFOU

BUREAU NATIONAL

Tel : 77-06-97-20 / 99-16-79-13/ 75-97-10-19

Email: jescobanational @yahoo.fr

SOUS LE HAUT PATRONNAGE DE

 

SA MAJESTE LE CHEF SUPERIEUR DU GROUPEMENT BAFOU

 

 

RAPPORT NARRATIF

Le 24 Septembre 2011, s’est tenu à la Chefferie Supérieure du Groupement Bafou, siège par excellence et source de la culture et de la promotion des us et coutumes Bafou, le congrès extraordinaire de la Jeunesse Estudiantine et Scolaire Bafou (JESCOBA). Ayant pris part à cet évènement de grande envergure les sections JESCOBA de Dschang, Douala, Yaoundé et Bafoussam. L’ordre du jour était constitué ainsi qu’il suit :

- Historique de la JESCOBA

- Bilan et Perspectives

- Révision et adoption du statut National

- Election du nouveau bureau National

La séance plénière commence effectivement à 10h38 mn. Le président de la section de Dschang en la personne de TEZIWOUE Janvier, modérateur du jour, prend la parole en souhaitant la bienvenue à tous les congressistes et les membres d’honneur ayant fait le déplacement pour la circonstance. Après avoir rappelé le caractère extraordinaire de ce congrès, il a invité l’assistance à chanter l’hymne Bafou, puis la présentation individuelle de chaque congressiste a suivi.

Le premier point de l’ordre du jour est l’historique de la JESCOBA, sur lequel le Pr ZAPFACK Louis, Enseignant à l’Université de Yaoundé I etancien président national de la JESCOBA,a éclairé la lanterne des congressistes. La JESCOBA est née de la frustration et de l’humiliation des jeunes Bafou dans les associations des jeunes de la Menoua ; et c’est cette frustration qui a conduit en 1979 à la création de la JESCOBA sous l’impulsion de sa Majesté FO’O DONG Dr KANA Paul. L’objectif de la JESCOBA est la connaissance et la promotion des us et coutumes Bafoutant à Bafou que dans le reste du Cameroun, d’encourager la solidarité tant sur le plan académique que sur le plan social entre les jeunes Bafou. La JESCOBA était le lieu par excellence de l’expression du dynamisme de la jeunesse Bafou ; de même il rappelle que le Président de la section de Yaoundé était d’office Coordonnateur des activités de la JESCOBA, et ceci jusqu’en 1993 où a été institué le poste de Président National, et ce poste a ceci de spécifique qu’il était désormais électif, et ouvert à toutes les sections. KENFACK Pascalin, lui aussi ancien Président National, renchérit qu’en 2003 fut institué le Bureau National, ce qui fut une grande innovation pour la JESCOBA, à la tête duquel était placé le Président National. Parlant de l’organisation du congrès national, le Pr ZAPFACK relève l’implication sans faille de sa Majesté FO’O DONG Dr KANA Paul qui, à cette occasion, leur montrait les frontières du Groupement Bafou, les différentes chefferies que compte le Groupement Bafou, les quartiers et les sites touristiques du Groupement Bafou. KENFACK Pascalin ajoute qu’en 2003, il y a eu plusieurs innovations à l’organisation du congrès, il s’agit entre autre la création du village du congrès, institué pour permettre une parfaite communion entre les différents congressistes en leur garantissant en même temps une sécurité ; la deuxième innovation est la mise sur pied de la fondation d’une salle de classe au lycée de Bafou, la troisième est la campagne de santé lancée en 2001, puis répétée en 2003 et 2005, et la quatrième est les excursions dans les plantations (CDC), les chutes que regorge Bafou, les soirs au village avec les notables et le chef lui-même, où il était question d’édifier les jeunes sur la culture Bafou. Le congrès national était ainsi un évènement majeur dans la vie de la JESCOBA.

Ce premier point terminé, FO’O NGWESSOU prit la parole. En remerciant l’initiative, il exhorta les jeunes appelés à prendre les responsabilités dans la JESCOBA, de le faire avec amour et bénévolat, ils ne devront garder en esprit que l’édification du Groupement Bafou.

Le deuxième point à l’ordre du jour a été introduit tout d’abord par le discours du Président National DONGMO Robert, discours dans lequel il rappelle à son tour le caractère exceptionnel de ce congrès et aussi il relève les maux de la JESCOBA, invitant les Jescobains à plus d’altruisme en combattant l’égoïsme et l’hypocrisie, principaux maux qui ont conduit à des disputes et aux guerres d’intérêt au sein de la JESCOBA, d’où la situation actuelle c’est-à-dire une JESCOBA presqu’à l’agonie. Aussi il a invité les parents à plus de soutien et de droit regard sur l’effectivité des activités de la JESCOBA.

S’agissant particulièrement des réalisations ou bilan du bureau sortant, rien n’a été entrepris, dus selon lui aux textes et règlements qu’il juge «  très durs ». S’agissant du bilan, pour la JESCOBA de manière globale, KENFACK Pascalin a relevé que les congrès de la JESCOBA ont toujours réussi parce qu’ils se préparaient un an à l’avance, puis les orientations et les dates étaient proposés à Sa Majesté le Chef Supérieur Bafou qui donne son approbation pour l’exécution. Il insiste aussi sur le fait que certains Présidents Nationaux ont souvent échoués parce qu’il n’y avait pas de plateforme d’échange entre les différentes sections, et ceci à travers les actions du Bureau National qui impulse la dynamique aux différentes sections. En perspectives nous avons à l’unanimité accepté de faire revivre les sommets des sections, organe chargé de la préparation du congrès ; de même, comme innovation, il est question que le président national nomme son représentant dans les différentes régions où la JESCOBA est installé, d’où la décentralisation au sein de la JESCOBA. Le Pr ZAPFACK Louis, quant à lui, propose la mise sur pied des cours de préparation aux examens officiels et aux concours d’entrée dans les grandes écoles et institutions, de même que des journées d’excellence pour tous les jeunes Bafou qui se sont illustrés par leurs bons résultats scolaires.

L’amendement du statut de la JESCOBA qui était le troisième point à l’ordre du jour, a été introduit par l’orateur en posant les questions suivantes : le statut de la JESCOBA est-il encore d’actualité ? Peut-il promouvoir les idéologies de la JESCOBA ? Suite à des débats assez acharnés et constructifs, des amendements ont été apportés au statut, il s’agit :

* De l’article 15, du Chapitre 1 sur le Congrès National, où il était question de rendre l’organisation du congrès national collégial. Le collège étant constitué des présidents de sections et du président national ;

* De l’alinéa 1 et 2 de l’article 16, du Chapitre 1 qui, en bref, réglementent les délais d’organisation du congrès national ;

* De l’ajout de l’alinéa 2 de l’article 20 du Chapitre 2 sur le Bureau National, qui institue les sommets de sections, réglemente leur organisation et donne les objectifs visés de ces sommets de sections ;

* De l’article 22 du Chapitre 2 qui, sur les attributs du Vice-président chargé de la coopération, ajoute qu’il assure la coopération avec les associations d’Élites Bafou ;

* De l’alinéa 2 de l’article 34 du Chapitre 4 sur les Sections, qui ajoute dans les attributs des présidents de section, la mobilisation de leurs membres pour leur participation aux sommets de sections ;

* De l’alinéa 2 de l’article 37 du Chapitre 1 sur la Qualité de l’électeur et l’Éligibilité, qui modifie la condition sur le droit de vote d’un congressiste.

Notons que ce statut a été adopté à l’unanimité lors de ce congrès extraordinaire.

S’agissant du point sur l’élection du nouveau bureau national de la JESCOBA, FO’O NGWESSOU exhorte tous les congressistes à faire montre de conscience ,et de sérieux pour le bureau à élire, et les invite par-là à ne pas voter des personnes par complaisance ou par affinités, car la rigueur, la raison et le travail doivent primer.

FO’O NGWESSOU, KENFACK PASCALIN, et autres sont les membres de la commission électorale. KENFACK PASCALIN a lu les dispositions du Statut, notamment les articles 36 à 40, réglementant les conditions d’éligibilité au bureau national de la JESCOBA. La commission électorale a reçu deux listes, celle de DONGMO ROBERT (liste A) et celle de DONFACK TIOKENG DELMAS (liste B). Après desdites listes par la commission électorale, les deux listes ont été rejetées parce que dans les deux listes, les noms de TEZIWOUE JANVIER et de YETSOPUGUIM CESAR s’y retrouvaient simultanément, de plus s’agissant de la liste DONFACK TIOKENG Delmas, NOUAZI Carole proposée dans sa liste était absente au congrès. La commission électorale a donné aux deux candidats quelques minutes pour produire à nouveau des listes conformes pour ce scrutin ; ce qui a été fait, et rappelons que le cas NOUAZI KEMKENG Carole V. a été réglé par l’invocation de l’alinéa 3 de l’article 42 du Statut de la JESCOBA.

FO’O NGWESSOU a une fois de plus pris la parole pour donner des conseils pour cette élection. Après le dépôt des listes par les candidats respectifs, et nouvelle concertation, la commission électorale a rejeté la liste A car la tête de liste avait été changée et remplacée par une congressiste, dont la candidature ne respectait pas les dispositions de l’article 38 du Statut. La liste B a été accepté, puis le candidat de cette liste DONFACK TIOKENG Delmas s’est présenté et a passé la parole à son directeur de campagne TEZIWE Janvier. Quant au vote proprement dit, il était question que chaque congressiste donne son approbation en votant par OUI ou par NON. Le dépouillement révèle que la liste B est élue et la tête de cette liste, DONFACK TIOKENG Delmas est élu Président National de la JESCOBA pour un mandat de deux ans, de 2011 à 2013, avec un pourcentage de 58% avec pour 24 votants : 8 abstentions, 10 NON et 14 OUI.

Le nouveau Bureau national comprend :

Président : DONFACK TIOKENG Delmas, Yaoundé, ENSPT, Ing. Télécoms. 77069720/97853169, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1er Vice Président chargé de la coopération et de la diplomatie : YMELE KENFACK Emmanuel, Douala, Univ. Dla, ENSET, Genie Elec .75421183

2e Vice Président chargé des affaires académiques et de la statistique : TSOPKENG Paul, Bamenda, ENS Bambili, Physique, 96362719

3e Vice Président chargé des affaires culturelles : TEZIWE Janvier, Yaoundé, ENSPT, Insp. Poste, 98635574/75971019

Secrétaire Générale : NOUAZI KEMKENG Carole Valérie, Yaoundé, UYII-Soa, Doctorante en Droit Public, 99341363 /76184224, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secrétaire Générale adjointe n°1 : BONGO Lorelle, Douala, Univ. Dla, FMSP, 75375296

Secrétaire Générale adjointe n°2 : AZAMBOU Pierrette, Maroua, ENS Maroua, Informatique, 96919622

Commissaire aux Comptes n°1 : ANAKEU Etienne, Yaoundé ISSEA, Economiste, 74962045

Commissaire aux Comptes n°2 : NGUEGUIM Hermann, Univ. Dla, Gestion

Trésorier : MOMO Mitterrand Mardochée, Yaoundé, Univ. Ydé Sud, Droit, 79917851/94024229

Censeur n°1 : TSOBGNI Simon, Yaoundé, ENS, Mathématiques, 97047012

Censeur n°2 : MOMO DONAYO, Buea, CRPT Buea, Agt. Technique Télécoms, 97942394

 

Sa Majesté FO’O DONG Victor KANA III a procédé en fin des travaux du congrès extraordinaire, à l’installation du Bureau National nouvellement élu de la JESCOBA. Tout en félicitant tous les membres de ce nouveau bureau, il leur a recommandé d’œuvrer pour que la JESCOBA retrouve ses lettres de noblesse et ceci pour le rayonnement du Groupement Bafou. Puis s’en est suivi des séances de photos, un cocktail à l’attention des congressistes et le départ des différentes délégations.

Nous tenons à remercier FO’O NGWESSOU, le Professeur ZAPFACK Louis, Mr. FEUNGUE Raymond, ancien président national et résident au Gabon et Mr. KENFACK Pascalin pour leur sollicitude, car leur aide et leurs conseils nous ont été précieux et nous ont grandi. Nous remercions aussi le Chef Supérieur du Groupement Bafou, Sa Majesté FO’O DONG Victor KANA III, pour sa disponibilité et son hospitalité.

Rédiger par

YMELE KENFACK Emmanuel

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

 

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

JESCABA

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires