Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Commune de Nkong-Zem : Session ordinaire du conseil du 29 mai 2015

« Conformément à la loi, cette session devait se tenir au 1er trimestre, soit au plus tard le 31 mars 2015. Certes le Maire y est pour quelque chose, mais davantage les services impliqués » a dit le Préfet de la Menoua lors de son intervention à ce conseil qui était présidé par le Maire de la Commune de Nkong-Zem, M. NDZOUEBENG. 

 

Tout a commencé ce jour avec l’arrivée aux environs de 11 heures 20’ du Préfet de la Menoua, M. MACHE NJOUONWET  Joseph Bertrand. Après l’exécution de l’Hymne National, l’ordre du jour (voir annexe ci-dessous) a été lu par les soins du Secrétaire Général de la Commune de Nkong-Zem et adopté en l’état. Notons que les Rois des groupements Bafou et Baleveng étaient très ponctuels ce jour, malgré le fait que ce conseil a démarré très timidement. Parmi les treize membres absents, huit avaient fait parvenir leur procuration. Le Préfet de la Menoua n’a pas manqué de faire remarquer à l’assistance qu’au moment des élections tout le monde veut être conseiller municipal, mais au moment d’assumer le mandat on entend dire qu’ils habitent en ville.

Après le mot de bienvenue du Maire (voir annexe), l’on a procédé à la lecture du procès-verbal de la session consacré au vote et adoption du budget 2015. L’accès à ce document n’était accessible qu’aux conseillers municipaux donc chacun gardait jalousement sa copie, il en est de même pour plusieurs autres documents de travail. Ce qui laisse croire qu’il est difficile pour les populations de savoir ce qui se passe réellement lors des conseils de leur communauté.

Pour la poursuite des travaux, il fallait élire un président de séance, après quelques minutes d’hésitation, M. DONGMO Jean Roger s’est proposé pour cette tâche et a été élu par acclamation. Le Maire a aussitôt procédé à la lecture du rapport de présentation du compte administratif 2014 (voir annexes). De ce rapport on retient que les recettes sont en amélioration de plus de 8,7 % par rapport à l’exercice 2013. A la suite du Maire, la parole a été passée tour à tour aux six présidents de commission pour la présentation de leur rapport. Dans l’ensemble, le Préfet de la Menoua, que nous saluons au passage pour son franc-parler, a mentionné que de toutes ces présentations, seule la commission des finances a travaillé comme le demandent les textes, ce qui a valu les félicitations à cette commission présidée par M. DONGMO Jean Roger. Nous vous présentons en annexe le rapport de cette commission.

Au cours des débats, certains conseillers ont saisi l’occasion pour remercier le Maire suite aux actions menées dans leur zone, pendant que d’autres présentaient les doléances de leurs populations. M. NGUENA Jean Désiré, voulant faire valoir son « droit de tête de liste » a critiqué vertement les manquements du Maire, il a été arrêté de force par le Préfet qui a estimé que les propos de ce dernier étaient plutôt de nature à semer les troubles dans un conseil qui a à peine retrouvé le calme. M. NGUENA, ne voulant pas démordre a tenté de continuer son propos. C’est alors que le Préfet lui a rappelé que ce qu’il appelle « tête de liste » était terminé après la mise en place du conseil et qu’il devrait intervenir à l’avenir au même titre que les autres conseillers. Le Préfet a davantage déploré le comportement de ce dernier en mentionnant que les membres du même parti ne devaient pas se comporter de la sorte, pour clore ce chapitre il a promis de rendre compte à qui de droit de ce comportement malveillant de M. NGUENA Jean Désiré.

Les autres points sont passés comme une lettre à la poste, sans opposition aucune. Nous n’avons pas pu voir les copies des délibérations adoptées ce jour car même les conseillers qui ont adopté ces documents ont suivi simplement leur lecture.

Le Préfet de la Menoua dans son intervention a entre autre, invité les commissions à respecter leur cahier de charge pour ne plus tomber dans les mêmes erreurs. Il a rappelé au conseil que leur « rôle est d’assurer le bien-être des populations qui vous ont fait confiance, sans discrimination de chapelle politique ».  Aussi, a-t-il déploré le fait que les conseils soient toujours fixés le vendredi pour que les conseillers, en venant aux funérailles et aux deuils au village profitent pour assister, alors que normalement le conseiller est supposé résider dans sa commune. Tout en prescrivant au Maire de respecter la programmation des échéances, il a invité les conseillers de se baser sur les résolutions antérieures pour apprécier le travail du Maire, c’est-à-dire sur le plan de campagne. Dans l’ensemble le Préfet s’est montré satisfait des actions de l’exécutif communal de Nkong-Zem, tout en l’encourageant de continuer dans la même lancée car après la commune de Dschang dans la Menoua, vient la commune de Nkong-Zem.

Le Maire a clôturé les travaux de ce conseil en remerciant les conseillers pour leur participation. Pour terminer, nous pouvons dire que, malgré quelques manquements de l’exécutif communal, à en juger par les réalisations présentées par le conseil et dont l’équipe de Bafou.org se chargera de vérifier pour ses lecteurs, on peut dire que le bilan du Maire NDZOUEBENG et son équipe est pour le moment positif.

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

N

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires