Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Nouvelle promotion du Pr GUIMDO DONGMO Bernard-Raymond

En l’espace d’un an, le Pr GUIMDO DONGMO Bernard-Raymond a été nommé plus d'une fois. Il vient d'être à nouveau porté au poste de Vice-Doyen chargé de la scolarité à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université de Yaoundé II à Soa, à la faveur de l’Arrêté N°18-00012/MINESUP du 14 septembre 2018 du Ministre de l’Enseignement Supérieur, grand chancelier des ordres académiques.

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

 Pr GUIMDO DONGMO Bernard-Raymond

Il faut dire qu’il y a de cela un an que ce dernier avait été promu au poste de Chef de Division de la Recherche du Développement dans la même université. Ce grand Maître du droit Public et des sciences politiques avait déjà fait ses preuves en matière de recherche car, à son actif, il compte plus d’une trentaine d’articles de haut niveau, avec environ 23 Thèses de Doctorat PhD déjà présentées. Aujourd’hui, l’administration a besoin de son dynamisme débordant pour booster le rayonnement de son université à en croire le Pr MINKOUA SHE Adolphe, Recteur de l’Université de Yaoundé II. La cérémonie d’installation du Pr GUIMDO DONGMO a eu lieu à l’Amphi 500 de cette institution le 5 octobre 2018, un jour particulièrement important pour les enseignants.

Dans sa posture de Vice-Doyen chargé de la scolarité, Le Pr GUIMDO DONGMO aura fort à faire car il sera au quotidien face aux étudiants qui ont sans cesse de problèmes. Mais clairvoyant qu’il est, nous ne doutons pas que le nouveau Vice-Doyen imprimera sa marque dans ce poste pour des générations. Il dispose des atouts nécessaires pour affronter même les postes de responsabilité plus complexes car il est méthodique et objectif et ne fait pas dans la langue de bois.

Pour ceux qui connaissent ce grand Maitre, ils ne se réservent pas de dire que ses promotions avaient beaucoup attendu, et très humblement et modestement le Pr GUIMDO DONGMO les répond qu’il faut seulement se mettre au travail, travailler vraiment sans calcul et être patient. Puisse cette patience lui retourner l’ascenseur dans un future très proche car beaucoup de ses collègues, étudiants, amis et connaissances souhaitent que la prochaine promotion soit issue d’un décret présidentiel.

Comme à chaque occasion le Pr GUIMDO DONGMO et son épouse ne manquent pas de dire merci, après la cérémonie protocolaire à l’université, les Amis et connaissances de la famille Guimdo se sont retrouvés à sa résidence. C’était l’occasion pour les Docteurs PhD formés par l’heureux élu du jour de lui remettre un présent fort symbolique. Les amies de Mme GUIMDO n’étaient pas en reste !

La fête était belle, tout en souhaitant bon vent à Monsieur le Vice-Doyen, les uns et les autres ne cessent de dire le meilleurs est à venir.

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Pr Guimdo Dongmo Bernard Raymond

Commentaires   

0 #1 janvier teziwoue 28-10-2018 11:07
Un travail bien fait mérite une récompense .
une récompense interpelle à plus d'efforts.
le Cameroun est servi, Bafou peut être Fière que ce soit l'un de ses braves fils, mais c'est tout le monde entier qui profite des travaux d'un Bon Professeur .

TEZIWOUE Janvier
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires