Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

ANTHROPONYMIQUE

POUR UNE ÉTUDE ANTHROPONYMIQUE CHEZ LES BAFOU :

UN ÉCHANTILLON DE LA CULTURE

 

Chez nous, le nom propre revêt un caractère plutôt sacré. Le nom et la personne qu’il désigne c’est une seule et même chose. Il faut donc prêter la même attention et réserver le même respect aussi bien au nom qu’à celui qui le porte. Pour se défouler, un enfant qui a été vexé par son frère ou un camarade se crispe et profère de toute la force de ses poumons le nom de l’offenseur : l’affront est lavé.

 

Le nom constitue le premier don que la société fait –par le truchement des parents – au nouveau-né (avant même le lait maternel). Pour parler de quelqu’un, il faut le nommer et c’est pour cela qu’on identifie l’enfant au plus tôt. Par le nom qu’on lui attribue, on accepte comme membre à part entière de notre société, on le situe dans un contexte socio-culturel et historique, et il a désormais droit de cité dans la famille et le village. Nos le voyons, le nom est loin d’être un caprice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires