Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Agriculture : nos produits alimentaires du village face aux dangers

K Un phénomène nouveau est en train de sévir dans notre village dans le domaine de l’agriculture.

En effet, certainement en raison du laisser-aller, de la facilité et du moindre effort, nos parents au lieu de procéder au désherbage à la houe (machette) ; ‘’EKO’OH NA’A », préfèrent répandre dans les champs un désherbant chimique appelé Casse Tout, ou un autre nommé round-up. Ces produits sont destinés à des usages spécifiques

Chez nous, ces produits dessèchent, brulent les herbes dans nos champs. On raconte même le cas d’une agricultrice de la zone de NZIH DJUTITSA, qui, la cupidité aidant, et par souci de déterrer avant terme ses pommes de terre, a procédé à la pulvérisation de ces produits chimiques sur les tiges de ses plantes. Evidemment les pommes de terre déterrées et servies aux marchés n’avaient pas atteint leur maturité.

Face à cette situation, des questions se posent.

1. La fertilisation ?

Les agronomes nous diront le pouvoir fertilisant des herbes dans nos champs, s’ils sont bien utilisés, à savoir :

En retournant à la houe le champ « E NKIA NKA’A », on enterre les herbes qui en pourrissant deviennent des engrais. Or la pulvérisation du produit chimique détruit tout simplement ces herbes.

2. Qu’elle est l’incidence de ses produits sur la santé des populations ?

Des produits chimiques dangereux se trouvent en contact avec nos denrées alimentaires. Nul ne doute qu’ils finiront par vaincre la résistance de ces produits ; ils s’infiltreront dans ses plantes et dans la chaine alimentaire.

Au bout d’un certain temps apparaitront certaines maladies, genre cancers, qui décimeront les populations. Personne de nous ne sera à l’abri.

K Seront nous encore prêts de recevoir de nos mamans et grands-mères les produits du village ?

En mémoire, souvenons nous du phénomène de ‘’urinothérapie » ! Qui mesure ses conséquences aujourd’hui ? Et pourtant elles sont là !

3. La responsabilité ?

Tous sont interpellés

La sensibilisation de nos parents par chacun de nous.

La sensibilisation par les autorités morales

La sensibilisation des Autorités traditionnelles.

Je vous remercie pour votre apport constructif à l’éradication de ce ‘fléau’ et de bien d’autres attitudes mercantiles qui mettent en danger nos familles.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires