Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

TRADITIONS ET MODERNITE. Analyse Socio-anthropologique Des us et coutumes Bafou

Ce livre se veut un legs à la postérité, à la grande famille Djeuh-Yimele, à la jeunesse Bafou et du monde noir, pour les sensibiliser, les conscientiser et les aiguillonner sur le chemin de la recherche et de la conquête des valeurs positives de nos traditions ancestrales extirpées de leurs éventuelles pesanteurs, et sur le chemin de la reconquête de leur identité culturelle, et de l’estime d’eux-mêmes ! Il est le résultat de plusieurs décennies d’écrits étayés par des recherches sérieuses, profondément fouillées et documentées dans divers domaines, plus particulièrement dans le domaine de nos us et coutumes,  de la spiritualité et de la religion traditionnelle africaine (R.T.A.).

 

Cette œuvre testamentaire, se recommande lui-même par la nature et l’intérêt des sujets traités. En effet, les thèmes qui y sont développés ont fait l’objet d’un choix rigoureux et judicieux, de par leur capacité à contribuer à l’atteinte des objectifs visés. Certes, chaque génération a toujours fait des reproches et blâmé celle qui la suit, en prétendant que tout allait mieux autrefois. Aujourd’hui, force est de reconnaître que ce point de vue semble plus juste, eu égard à tous les dérapages, les dérives, les comportements et les actes peu orthodoxes, qu’il nous est donné d’observer dans les sociétés africaines, sous le prétexte des religions, par ces temps d’occidentalisation et de modernisme !

Mô’ô Temoyim, Tsombeng Jean est né le 1er Février 1950, à Bafou, arrondissement de Nkong-ni, département de la Menoua, région de l’Ouest Cameroun. A l’issue d’un Cursus scolaire mouvementé, il obtint le CEPE en 1966 à Balessing et le BEPC en 1970 au collège St-Laurent de Bafou. Ce cursus scolaire s’arrêtera contre toute attente en classe de seconde (2nde) dans le même établissement en 1971, suite à un événement malheureux survenu dans la famille. En 1972, il est admis au concours d’entrée à l’école normale des instituteurs-adjoints (ENIA) de Pitoa, d’où il en sort nanti du certificat d’Aptitude Pédagogique Elémentaire  (CAPE, en 1973). Il entame alors une longue carrière d’enseignant qui l’emmènera dans les régions de l’Extrême-Nord, du Littoral, de l’Ouest et du Centre, respectivement comme maître chargé de classe (09 ans), Directeur d’école primaire (13 ans), Directeur d’école d’application (09 ans), Inspecteur d’Arrondissement de l’éducation de Base (IAEB, 07 ans). Admis à faire valoir ses droits à la retraite en Mars 2010, il enseigne comme vacataire dans les ENIEG, de 2011 à 2018 (07 ans).

Tout au long de sa carrière, et soucieux de compléter sa formation initiale ainsi que sa culture générale et professionnelle, il approfondit ses études en autodidacte et à travers des cours par correspondance. Ce qui ne manquera pas de contribuer au renforcement de sa qualification et à son ascension professionnelle : Admission au Certificat d’Aptitude Pédagogique aux fonctions d’instituteur (CAPI, en 1978), promotion au grade d’Instituteur Principal de l’Enseignement Général (IPEG en 1996).

Mô’ô Temoyim, Tsombeng Jean est chevalier de l’ordre national du mérite camerounais (promotion de1999). 

Tradition

Tradition

 

Tradition

Tradition

Tradition

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publi-Reportage


Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires