Votre Publicité ICI / Cliquez ICI

Dernières infos

prev
next

Yemba 1

A cʉʼɛ meŋ ndaʼa nzhɛ́ɛ́, á gɔ meŋ kɛ sɛ.

Info 2

Merci de nous tenir au courant de l'actualité autour de vous

Info 1

L'information en continue sur www.bafou.org

Fanews by Faboba

Intronisation du Roi des Fongo-Ndeng : S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry

FUne nouvelle ère s’est ouverte sur le ciel de Fongo-Ndeng ce 06 décembre 2014. S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry, Chef supérieur de 2e degré, treizième Roi de ce groupementa été officiellement installé par le Préfet de la Menoua, sous l’assistance traditionnelle de Na’ah-temah Fo’o Ndong Victor KANA III, Roi des Bafou et de l’Honorable S.M. NGUEFACK Placide, Roi des Fossong-wentcheng.

 

F

F

Né le 30 mai 1983, il a été arrêté comme 13e chef de cette dynastie le 11 janvier 2014, suite au décès de son père le 28 juin 2013. La phase d’initiation a donc duré presque dix mois puisque, n’eut été l’état de la route Dschang - Fongo-Ndeng, cette cérémonie se serait déroulée au mois d’octobre dernier.

Sur la route de Fongo-Ndeng

Dès les premières heures de la matinée à la gare routière Fongo-Ndeng de Dschang, les ressortissants Fongo-Ndeng, amis, sympathisants et curieux se bousculaient pour trouver un moyen de locomotion devant leur permettre d’atteindre la chefferie de ce groupement situé à environ 13 km de Dschang. Choix délibéré ou pure coïncidence, on avait de la peine à faire la différence entre la tenue arborée par les Bafou lors des funérailles de feu S.M. Fo’o Ndong Dr Paul KANA II et celle choisie par le peuple Fongo-Ndeng pour cette occasion. En effet, similitude montre à suffisance qu’entre le peuple Bafou et celui de Fongo-Ndeng, il y a une complicité à ne pas s’y mêler. Bien que cette route ait été aménagée pour la circonstance, il faut déjà noter que quitter de Dschang jusqu’à la chefferie supérieure de Fongo-Ndeng reste un parcours du combattant.

Arrivée des autorités et sortie du Roi des Fongo-Ndeng

Une fois à la place des fêtes, le visiteur est frappé par la splendeur et la beauté architecturale de cette esplanade rénové. Dans une discipline remarquable les populations attendaient déjà dès les premières heures de la matinée ce moment historique que personne ne voulait rater. L’arrivée du Préfet de la Menoua accompagné d’une très forte délégation ce jour à 10 h 54’ a marqué le début effectif de la cérémonie.

Après l’exécution de l’hymne national, le Préfet est accueilli par S.M. Na’ah-temah Fo’o Ndong Victor KANA III, Roi des Bafou et S.M. Hon NGUEFACK Placide, Roi des Fossong-Wentcheng. Après cet accueil, les deux Rois ont conduit le Préfet dans la chefferie pour un échange, loin des caméras, entre le nouveau Chef du groupement Fongo-Ndeng et le patron de la Menoua. C’est après ce bref entretien que Monsieur le Préfet a pris place à la tribune d’honneur.

C’est alors que, quelques instants plus tard, sous les cris et youyous de l’assistance, S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry a fait sa première apparition publique accompagné de sa Mêfo’o, et entouré d’un aréopage de notables, de princes et de princesses. Après avoir fait le tour complet de l’esplanade, le nouveau Roi prit place dans la loge aménagée pour la circonstance.

Intermèdes et allocutions

Entre les quatre allocutions prononcées ce jour, le public venu nombreux a eu droit aux prestations des groupes de danse triées sur le volet par le comité d’organisation. Sous la conduite du Dr Charles Kouanfack, la parole a été donnée tour à tour au Président du Comité d’Organisation de cette cérémonie, au Chef supérieur de 1er degré du groupement Bafou, au Préfet de la Menoua et en fin au Chef supérieur de 2e degré du groupement Fongo-Ndeng nouvellement installé.

FDans son allocution, le Président du Comité d’Organisation (PCO), M. WOUATSA Georges, a commencé par une brève présentation géographique de ce groupement. On note qu’ici, la langue parlée est le Yemba et que ce groupement compte environ 4200 âmes. Tout en plaçant ce règne sous le signe de la refondation, le PCO a fustigé certains comportements qui sont de nature à porter entrave au développement de Fongo-Ndeng. De son propos, nous vous proposons quelques points forts : « Certains passent leur temps à évaluer la fortune de leur frère pour simplifier la contribution des uns et des autres. … Une élite est un modèle, elle doit avoir le sens du partage … La générosité est un risque, mais un risque qu’il faut prendre …. Depuis le mois de janvier, date des obsèques de votre prédécesseur et père, vous avez constaté que les uns et les autres veulent bien travailler à faire bouger les lignes. Pour que ce pacte soit maintenu, il nous semble que vous devez travailler à la restauration de la confiance. Vous devez avoir en permanence conscience de ce que, il y a de ceux qui viendront vers vous ne seront pas toujours bien intentionnés. Certains vous offriront des présents, seront généreux dans la perspective de vous manipuler, vous utiliser pour régler leurs comptes. Soyez vigilent, la générosité n’est pas forcement synonyme d’humanisme. …

Les déplacements des populations entre Fongo-Ndeng et Dschang se font de plus en plus par moto à cause de l’état de la route, …

Nous voulons préciser, afin que nul n’en ignore, que nous sommes fiers d’appartenir à l’arrondissement de Dschang, par conséquent nous nous désolidarisons des rumeurs entreprises pas quelques esprits malins pour nous distraire. ….

Remerciement du comité d’organisation. … Remerciement particulier aux personnes suivantes : M. DONGMO Rigobert, opérateur économique et fils de ce village, M. FOPA Joseph et M. LEMADJEU NGOUADJIEU. ». C’est avec ces mots de remerciements et de reconnaissance que M. WOUATSA Georges a terminé son propos.

FAprès l’exhibition de deux groupes de danse la parole a été donnée à S.M. Na’ah-temah Fo’o Ndong Victor KANA III, qui parlait ainsi au nom de ses pairs. Allant dans le même sens que le précédent orateur, il a prodigué quelques conseils à son jeune collègue : « Après la pluie vient le beau temps. Hier c’était la tristesse à cause de la disparition de notre ami S.M. Tatang David, aujourd’hui le beau temps est là. … Je voudrais te demander de garder jalousement tous les acquis que tu as trouvés. … Tu dois transcender tout, écouter ton peuple. …. Peuple Fongo-Ndeng, loin d’être votre gendre, je suis et reste votre ami … ». L’intermède avec deux groupes de danse a ponctué cette partie.

 

 

FLe Préfet de la Menoua dans son discours d’installation s’est fait le devoir de rappeler les avantages et les obligations d’un chef qui est avant tout un auxiliaire de l’administration. Avant de déclarer S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry installé dans ses fonctions de chef de 2e degré du groupement Fongo-Ndeng, conformément à l’arrêté de Monsieur le Ministre de l’Administration territoriale du 30/04/2014, le N° 1 de la Menoua a prodigué beaucoup de conseils : « Faites de la culture la pierre angulaire de votre règne. … Le chef a besoin de l’accompagnement de sa population, et surtout de sa notabilité. C’est pourquoi, je lance un vibrant appel à tous les sous-chefs, notables, élites intérieures et extérieures, amis et sympathisants du groupement Fongo-Ndeng à se mettre résolument derrière et aux cotés du nouveau chef en vue de le soutenir matériellement, financièrement et intellectuellement dans l’accomplissement de sa lourde mission. Soyez attentifs à ses orientations, indulgents vis-à-vis de ses premiers pas qui sans doute seront titubants ». Pour terminer le Préfet a promis aux populations de Fongo-Ndeng l’entière disponibilité de l’administration par rapport à leurs sollicitations futures.

FPour terminer cette phase d’allocutions, le public a suivi très attentivement le discours du trône prononcé avec éloquence par S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry. Nous vous en proposons quelques morceaux choisis : « Je voudrais avant tout demander au Seigneur d’accueillir auprès de lui mon père feu S.M. TATANG David. Je voudrais remercier chaleureusement tous ceux qui ont permis son évacuation sanitaire en Europe et qui l’ont soutenu au cours de ses dernières années de vie. …

Merci très particulier au Président du Comité d’Organisation de la cérémonie du 11/01/2014 et de celle d’aujourd’hui. …

Monsieur le Préfet acceptez que les populations de Fongo-Ndeng, ma Mêfo’o, mon Ntsuêti, mon Sa’a se joignent à moi pour vous dire merci. ….

Merci à Monsieur le Ministre de l’Administration Territoriale qui a bien voulu homologuer et signer mon arrêté de désignation.

Mes remerciements s’adressent aussi à toutes les âmes de bonne volonté que je n’ai pu citer ici. …

Mesdames et messieurs, en m’adressant tout particulièrement aux ressortissants de Fongo-Ndeng, je voudrais les inviter à considérer avec moi que ce jour est un jour de renaissance pour notre groupement. …

Mesdames et messieurs, par le passé mon père a été mal compris sur certains points par certains notables et hommes de ce groupement et de certains groupements et villages amis. A toutes les personnes concernées, je voudrais dire que je vais m’investir personnellement pour que ces malentendus soient levés. Je vous prie d’accepter que je vous tende la main afin que nous mettions fin à toutes ces formes de désaccord qui existeraient encore et dont la solution pourrait venir de moi. …

Aux populations de Fongo-Ndeng, je voudrais demander à chacun de construire sa maison au village …

Je voudrais dire à toutes et à tous que j’entends donner à chacun la place qui est la sienne car le chef est le chef et l’élite est l’élite. Personne ne doit prendre la place de l’autre. …

Je ne saurai terminer sans m’attaquer à ce fléau qui mine notre groupement : je parle du vol. Je demande à toutes ces personnes qui ont perdu la raison de revenir en de bons sentiments. Pour tous ceux qui vont s’entêter, ils me croiseront sur leur chemin, car avec l’aide des autorités ici présentes, je vais tout faire pour leur rendre la vie très difficile. »

En plus de ce qui précède le jeune Roi des Fongo-Ndeng, en sa posture de porte-parole de son peuple, a prié le Préfet de transmettre à qui de droit les remerciements du peuple Fongo-Ndeng pour toutes les attentions dont ils ont fait l’objet par le gouvernement de la république, notamment la création et l’ouverture d’un CETIC à Fongo-Ndeng, l’ouverture du centre d’examen de Baccalauréat. Il n’a pas manqué de présenter les doléances de ce groupement qui portent essentiellement sur l’entretien régulier de la route Dschang – Fongo-Ndeng, l’extension du réseau électrique dans le groupement, l’affectation des enseignants tant du primaire que du secondaire dans les établissements scolaires de ce groupement ainsi que la construction et l’équipement des salles de classe et des ateliers.

A la suite du nouveau Roi, la dernière danse composée des différents clans d’âge des Mendzong a accompagné S.M. TATANG TEMGOUA dans sa première prestation publique. La fin de cette phase a été marqué par l’allégeance des sous-chefs et notables au nouveau Roi. La remise des cadeaux est venue clôturer cette cérémonie sur la place des fêtes de la chefferie supérieure Fongo-Ndeng, laissant la place aux réjouissances populaires.

F

Arrivée des autorités

N

F

F

F

F

F

F

F

Sortie du Roi des Fongo-Ndeng

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry

F

F

F

F

F

S.M. Na’ah-temah Fo’o Ndong Victor KANA III, Roi des Bafou

F

F

F

Dr Charles Kouanfack, Président de la Commission Communication et culture

F

F

M. WOUATSA Georges, Président du Comité d’Organisation (PCO)

F

F

F

F

S.M. Na’ah-temah Fo’o Ndong Victor KANA III

F

F

F

F

F

F

F

F

F

Mme Honorine NKUETE

F

F

Le Préfet du Département de la Menoua, M. MACHE NJOUONWET Joseph Bertrand, Administrateur Civil Principal

F

F

F

F

F

F

F

F

F

S.M. TATANG TEMGOUA Emile Landry

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

F

M. BASSO Christophe, Chef de la Communauté Fongo-Ndeng à Yaoundé

F

F

F

F

F

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Gallerie Video

Publicités

Venez découvrir le site web de l'IUC
Read More!
Désormais Obtenez vos Certifications CISCO à l'IUC
Read More!

Articles Populaires